Zidane sur le banc du PSG, Galtier décidera !

Zidane sur le banc du PSG, Galtier décidera !

Icon Sport

Interrogé lundi soir au musée Grévin, Zinedine Zidane a fait savoir qu’il allait « bientôt » reprendre du service.

Zinedine Zidane de retour sur un banc de touche, c’est pour bientôt. L’ancien entraîneur du Real Madrid va « bientôt » reprendre du service, comme il l’a indiqué aux journalistes présents lundi soir à l’occasion de l’inauguration de sa nouvelle statue au Musée Grévin. Il est encore trop tôt, cependant, pour annoncer la future destination du champion du monde 1998, peut-être car lui-même ne sait pas encore où il va rebondir. Sa priorité depuis plusieurs mois semble être l’Equipe de France, mais rien ne dit que la place sera libre après la Coupe du monde au Qatar en cas de beau parcours des hommes de Didier Deschamps. Le plan B de Zinedine Zidane pourrait alors être le PSG, qui a courtisé « Zizou » avec assiduité avant de se résigner et de se tourner vers Christophe Galtier.

Zidane au PSG, pas la tendance mais pas impossible

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par zidane (@zidane)

Dans un dossier consacré à l’avenir de Zinedine Zidane, RMC a de nouveau évoqué la piste menant au PSG. Et en réalité, tout dépend en grande partie… de Christophe Galtier. « Entre Zidane et l’actionnaire du PSG - via Qatar Sports Investment (QSI) -, la relation dure depuis plus de dix ans et l’attribution de la Coupe du monde 2022 au petit émirat gazier du Golfe. Un succès auquel il a modestement participé puisqu’il avait été nommé ambassadeur de la candidature qatarie en 2010. Pour cela, l’ancien meneur de jeu de l’équipe de France a même été grassement rémunéré, à hauteur de trois millions d’euros, comme il le confiait lui-même au JDD. Les liens existent bel et bien, de là à concrétiser le grand rêve qatari ? La réponse dépendra en partie de la réussite ou non de Christophe Galtier en Ligue des champions » écrit RMC, pour qui il n’est pas impossible de voir Zinedine Zidane sur le banc du PSG la saison prochaine, bien que ce ne soit pas la tendance. Et pour cause, les entraîneurs parisiens depuis l’arrivée du Qatar ont généralement au minimum deux saisons pour faire leurs preuves. Mais si l’opportunité de recruter Zidane se présente, l’état-major du Paris Saint-Germain pourrait faire une entorse à la règle.