Thiriez : «On en prend acte»

« On ne commente pas une décision de justice, on en prend acte et s'agissant du Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative, je dirais même qu'on la respecte. Cela dit, cet épisode, avec une décision qui intervient en pleine compétition, six mois après la sanction prononcée par la Commission de Discipline de la Ligue, illustre à nouveau l'inadaptation de notre système judiciaire aux contraintes d'organisation des compétitions sportives. Plus que jamais, j'estime indispensable la création en France d'un véritable tribunal arbitral du sport qui serait à même de juger les litiges rapidement en tenant compte de la spécificité du sport », a indiqué Frédéric Thiriez, président de la Ligue de Football Professionnel dans un communiqué après la décision du Conseil d'Etat au sujet du Paris Saint-Germain.