Rabiot-PSG, c’est du gagnant-gagnant. Vraiment ?

Rabiot-PSG, c’est du gagnant-gagnant. Vraiment ?

Photo Icon Sport

Pour le moment, personne ne peut dire qui a craqué le premier entre Adrien Rabiot et le PSG. Le joueur et son entourage semblaient déterminés à quitter le club de la capitale pour aller chercher du temps de jeu ailleurs, à seulement huit mois de la fin de son contrat. De son côté, Paris avait fait deux belles propositions de prolongation, restées sans suite, jusqu’à cette surprenante prolongation annoncée au dernier jour du mois d’octobre. Seul l’avenir dira si ce choix est le bon pour les deux parties concernées, mais pour Pierre Ducrocq, ancien titi parisien, cela ne peut que marcher. 

« Il fallait absolument qu'Adrien Rabiot reste au Paris Saint-Germain. C'est le club qui l'a formé et qui lui a offert beaucoup de choses. Il était très dommageable d'arriver à ce genre de situation et de bras de fer. Je suis très fier de mon club, le PSG, qui n'a pas lâché. On ne peut pas tout donner à tout le monde. Les propositions qui lui ont été faites depuis le début étaient plus qu'honorables. Très franchement, cela aurait été de très mauvais goût de voir un enfant du club partir comme ça. Adrien a beaucoup vécu de chose ici, mais moi, je peux lui dire qu'il n'a encore rien vécu. Sil reste encore deux, voir trois saisons, il va vivre encore plus de choses avec son club, sa famille et ses amis », a expliqué l’ancien milieu de terrain désormais commentateur sur la radio France Bleu Ile de France. Il faut dire que, pour son image, le PSG a au moins su sauver la face avec cette prolongation, alors que le départ de Kingsley Coman avait provoqué quelques grincements de dents l’été dernier.