PSG : Wijnaldum à la Roma, c'est le clash !

PSG : Wijnaldum à la Roma, c'est le clash !

Icon Sport

Le PSG et l’AS Roma négocient toujours le prêt de Georginio Wijnaldum, mais un accord est encore loin d’être trouvé entre les deux clubs.

Désireux de retrouver un temps de jeu conséquent à six mois de la Coupe du monde qu’il disputera avec les Pays-Bas, Georginio Wijnaldum est impatient de quitter le Paris Saint-Germain. Il faut dire que le déclassement a été brutal pour l’international néerlandais, vainqueur de la Ligue des Champions avec Liverpool et qui se retrouve quelques mois plus tard dans le loft du PSG, qui ne l’a pas convié pour sa tournée au Japon. José Mourinho s’est rapidement positionné pour sortir Wijnaldum de la galère, le Portugais ayant la volonté de recruter le milieu de terrain de 28 ans à l’AS Roma. Très vite, Wijnaldum a donné son accord pour rejoindre le club de la Louve mais selon les informations de la Gazzetta dello Sport, le deal est pour l’instant dans une impasse en raison des désaccords majeurs entre la Roma et le Paris SG sur les modalités du prêt du Hollandais.

Deux désaccords entre le PSG et Rome

Les désaccords sont si profonds que l’on se dirige tout droit vers un « clash » entre le PSG et la Roma selon le journal aux pages roses. A ce stade, les négociations bloquent sur deux points : l’option d’achat de Georginio Wijnaldum et la prise en charge du salaire de ce dernier. En ce qui concerne les modalités du prêt, le PSG veut un prêt avec une option d’achat quasiment obligatoire à environ 10 millions d’euros. Une somme raisonnable que ne conteste pas la Roma, qui refuse en revanche que cette option d’achat soit obligatoire en juin 2023. Par ailleurs, les discussions bloquent en ce qui concerne la répartition du salaire du joueur. Le PSG souhaite que la Roma prenne en charge 50 à 60 % du salaire de Georginio Wijnaldum, une somme trop élevée pour le club italien qui aimerait s’en tirer avec à peine 40 % des émoluments du joueur à payer sur la saison 2022-2023. Le Paris SG, qui refuse de brader ses joueurs à l’image de Julian Draxler, indésirable mais pour qui Luis Campos exige 20 millions d’euros, ne se laissera pas marcher dessus. Quitte à faire capoter le départ de Wijnaldum à la Roma cet été…