PSG : Wanda gère le mercato d'Icardi sur Skype

PSG : Wanda gère le mercato d'Icardi sur Skype

Icon Sport

De nouveau forfait pour le match retour entre le PSG et le Bayern Munich, Mauro Icardi traverse décidément la saison comme un fantôme.

Auteur de cinq petits buts en Ligue 1 depuis le début de la saison, Mauro Icardi enchaine les galères au PSG. Forfait au match aller, l’international argentin va également manquer le rendez-vous de ce mardi soir entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich, un gros match de plus de raté pour Mauro Icardi. Plombé par les blessures, l’ex-capitaine de l’Inter Milan ne serait pas contre l’idée de changer d’air lors du prochain mercato. C’est la raison pour laquelle sa femme et agent Wanda Nara s’active pour lui trouver un point de chute en Série A. Selon les informations de la Gazetta dello Sport, la célèbre compagne de Mauro Icardi s’est d’ailleurs envolée pour l’Italie où elle va négocier avec plusieurs clubs intéressés par le buteur du PSG dans les prochains jours.

En raison des restrictions sanitaires, Wanda Icardi doit cependant respecter un strict isolement de quelques jours. Cela ne l’empêche pas d’être d’ores et déjà au travail puisque le média croit savoir qu’elle a déjà discuté avec la Juventus Turin, Naples et l’AS Roma. La Vieille Dame cherche un buteur de calibre international pour épauler Cristiano Ronaldo et pourrait miser sur l’attaquant du PSG plutôt que sur Moise Kean (Paris) ou Arkadiusz Milik (OM). Naples, qui a recruté Victor Osimhen, aimerait donner encore plus d’ampleur à son secteur offensif tandis que de son côté, l’AS Roma souhaite dénicher le successeur idéal au très bon mais vieillissant Edin Dzeko. De son côté, le Paris Saint-Germain compte rentrer dans ses frais en récoltant 50 ME de la vente de Mauro Icardi, soit le prix d’achat de l’Argentin en provenance de l’Inter Milan l’été dernier. Wanda multiplie les visioconférences et les échanges téléphoniques dans l’espoir de trouver le club parfait pour son homme, en attendant de pouvoir sortir de son isolement et d’accélérer les négociations…