PSG : Voie royale pour Hakimi, Chelsea craque

PSG : Voie royale pour Hakimi, Chelsea craque

Les indices laissant à penser que le PSG est bien parti pour recruter Achraf Hakimi se multiplient. Chelsea a du mal à suivre.  

Parfois pointé du doigt pour sa difficulté à bien vendre, Leonardo est tout de même un expert dans sa capacité à recruter les joueurs qu’il veut. Et au poste d’arrière droit, le directeur sportif du PSG a ciblé Achraf Hakimi. Mais l’Inter a beau avoir annoncé sa volonté de vendre plusieurs joueurs majeurs pour renflouer ses comptes, ce qui a d’ailleurs provoqué le départ de son entraineur Antonio Conte, le club milanais ne compte pas brader l’un des meilleurs arrières droits de la planète. L’international marocain est ainsi estimé à 80 ME par son club, qui n’a pas envie de marchander. Jusqu’à présent, Chelsea et le PSG se sont cassés les dents sur la fermeté de l’état-major milanais. A tel point que la récente offre de 70 ME formulée par le Paris SG n’aurait pas été acceptée. L’Inter joue le jeu de la surenchère, et est persuadé que Chelsea, qui a proposé 60 ME + Marcos Alonso, peut aller encore plus haut.

Selon la Gazzetta dello Sport, les Blues ont décidé d’arrêter cette folie et ont fait savoir qu’ils ne ferait plus d’autres propositions. La preuve, puisque la formation de Thomas Tuchel a décidé de tenter sa chance avec Adama Traoré. Le musculeux homme de couloir espagnol sort d’une saison décevante avec Wolverhampton, mais sa reconversion au poste de latéral droit pourrait lui permettre de faire parler son coffre et sa puissance chez le champion d’Europe. Son club en demanderait 35 ME, mais sa valeur réelle tournerait plus autour de 20 ME, ce qui est beaucoup plus abordable pour Chelsea que Hakimi. Coup de bluff ou changement de cap, impossible de le savoir, mais le PSG continue d’empiler les indices positifs pour le transfert du Marocain. Récemment, c’était sa femme qui a affiché sa préférence pour Paris comme future destination, signe que la piste du PSG est sérieusement étudiée dans le clan Hakimi.