PSG : Un salaire à la Neymar, Antonio Conte se fâche !

PSG : Un salaire à la Neymar, Antonio Conte se fâche !

Icon Sport

Mauricio Pochettino n'est pas encore parti du PSG que d'ores et déjà les rumeurs circulent sur son remplaçant. Antonio Conte devrait être de ceux-là, mais il répond déjà aux attaques.

Depuis quelques jours, le nom de l’entraîneur italien de Tottenham s’invite dans les débats au sujet du futur technicien qui va s’installer sur le banc du Paris Saint-Germain à la place de Mauricio Pochettino. Après une saison marquée par le titre de Champion de France, mais aussi par un nouvel échec en Ligue des champions et surtout un style de jeu désastreux, l’Argentin va passer à la trappe. Même si Zinedine Zidane est le choix numéro 1 des dirigeants qataris, Zizou donne, lui, sa priorité à l’équipe de France et n’a donc pas accepté, ou du moins pas encore, l’offre venue du PSG.

Antonio Conte est considéré comme le favori numéro 1, mais l’actuel coach des Spurs aurait des exigences financières colossales, on parle d’un salaire de 30 millions d'euros par an, tout en ayant la main totale sur le mercato. Des désirs supposés, puisque personne ne connaît la réalité de cet intérêt de l’ancien entraîneur de l’Inter, lequel a encore un an de contrat avec Tottenham. En attendant Antonio Conte se fait déjà découper. 

Antonio Conte c'est le diable au PSG selon Rothen

C’est Jérôme Rothen, l’ancien joueur du PSG, qui a dégainé en premier sans attendre trop longtemps en attaquant Antonio Conte directement au portefeuille. Se basant sur les « informations » de RMC, Rothen s’est emballé. « Il ne faut pas de Conte au PSG. Quand tu entends ses exigences, qu’il reste où il est (...) Passionné par le football, je ne dis pas que Conte ne l’est pas, mais il semble plus passionné par son chéquier que par le fait d’entraîner Tottenham, Paris ou une autre équipe. Si tu recrutes un entraîneur pour de telles conditions financières, c’est le FC Conte et cela ne sera plus le PSG », a lancé l’animateur. Ayant visiblement entendu parler de tout cela, Antonio Conte a chargé son entourage de répondre, dans la presse italienne à toutes ces histoires sur ses négociations en cours avec Nasser Al-Khelaifi et le Paris Saint-Germain.

Un salaire de 30 millions d'euros, Antonio Conte s'étouffe

Cités par la Gazzetta dello Sport, les proches de l’entraîneur transalpin ont tout balayé d’un revers de la main en précisant qu’il n’y avait « aucun contact avec qui que ce soit et que toutes ces rumeurs sur des négociations avec le PSG et des exigences étaient des fake news. » Et comme si cela ne suffisait, le média sportif italien passe une deuxième lame et expliquant que tout cela est une vaste blague sans aucune réalité. « De la classique liste hypothétique des joueurs recherchés (où comme toujours dans ce cas-là il y a quelques anciens joueurs qu’il connaît, dont Lukaku) à la folle demande de 30 millions d’euros de salaire, ce qui ferait de lui l'entraîneur le mieux payé au monde devant Guardiola, Klopp et l'actuel détenteur du record, Simeone. D'ailleurs, aucun entraîneur ne gagne autant d’argent. On dit aussi qu’il aurait demandé à ne pas travailler avec l’actuel directeur sportif du PSG, Leonardo afin d’avoir à ses côtés Petrachi. Conte et Petrachi ont joué ensemble quand ils étaient enfants, mais ils n'ont jamais travaillé ensemble. Il se dit aussi qu’il veut gérer les réseaux sociaux afin d’éviter une utilisation excessive par les joueurs. Quiconque connaît Conte sait qu'il ne s’en est jamais occupé », écrit la Gazzetta, qui estime que ces bruits sont du buzz et juste du buzz.