PSG : Un milieu en bois, Pierre Ménès allume Paris

PSG : Un milieu en bois, Pierre Ménès allume Paris

Photo Icon Sport

Le Paris Saint-Germain a évité le piège tendu par Nantes samedi soir. Le score (3-0) ne reflète cependant pas la physionomie de la rencontre, tant les Parisiens ont été peu convaincants.

Le PSG a gagné aisément contre Nantes ce samedi soir à la Beaujoire (9e journée de L1). Le genre d’analyse que l’on pourrait avoir en voyant le score large (3-0) de cette rencontre. Mais il en était tout autre. Paris a su profiter des manqués nantais en attaque, pour prendre le dessus sur son adversaire en deuxième période. La victoire a mis du temps à se dessiner. Dans son analyse d’après-match sur Canal +, Pierre Ménès a rejeté la faute sur le milieu de terrain de Thomas Tuchel. La ligne de trois composée par Gueye, Herrera et Rafinha était trop effacée, n’aidant pas Mbappé et consorts en attaque pour aller faire les différences.

« Avec ce qui est selon moi le problème récurrent de cette équipe, à savoir un milieu de terrain trop peu créatif pour permettre à la ligne d’attaque de briller. En première mi-temps, je n’ai pas vu Mbappé recevoir un seul bon ballon dans l’espace, par exemple », a souligné le journaliste. Pourtant, après « un premier acte assez horrible au niveau du jeu côté parisien », ce même Mbappé a débloqué la situation. L’attaquant français, pas rancunier, a servi parfaitement Ander Herrera (47e) dans la surface, qui ajustait Alban Lafont pour ouvrir le score. La victoire est là, mais la manière, elle, est à revoir alors que Paris se déplace mercredi à Leipzig en Ligue des Champions.