PSG : Un duo Neymar-Messi, le Barça dit non !

PSG : Un duo Neymar-Messi, le Barça dit non !

Photo Icon Sport

Neymar veut jouer avec Lionel Messi, et ce ne sera pas au FC Barcelone. 

Sportivement, le FC Barcelone et le PSG ont passé une bonne semaine avec une victoire en Ligue des Champions qui va leur permettre de voir la suite, même si le Paris SG doit éviter la catastrophe au dernier match. Mais si le club catalan et le club parisien sont en haut de l’affiche depuis mercredi soir, c’est parce que Neymar a lancé une véritable bombe en dévoilant son intention de jouer avec Lionel Messi la saison prochaine. Un duo qui fait forcément saliver tous les amateurs de football, surtout qu’il a déjà fait le bonheur du FC Barcelone dans un passé récent. Alors, Neymar de retour au Barça pour permettre à l’Argentin de rester dans son club de coeur? Non, ce n’est pas du tout le scénario envisagé, y compris dans les promesses électorales des dirigeants catalans.

Ces derniers rivalisent forcément de belles paroles aux oreilles des socios pour gagner les votes de la future élection, mais en dehors d’Emili Rousaud, aucun candidat n’a évoqué le retour de Neymar. Chose encore plus fantasmagorique pour le PSG, les autres candidats n’ont absolument aucune envie de récupérer Neymar, avec les procès en cours, son départ de 2017 resté encore dans les mémoires, et son vrai-faux retour à l’été 2019. Résultat, comme le rappelle L’Equipe, la seule possibilité de voir Neymar et Messi jouer ensemble la saison prochaine sera de s’abonner au Parc des Princes. Le PSG a les moyens de convaincre le Brésilien de prolonger son contrat, et semble même bien parti pour le faire avec les appels du pied de l’ancien prodige de Santos. De son côté, Messi, échaudé par les critiques à son égard et son contrat qui l’a empêché de partir l’été dernier, a tout de même très peu de chances de retourner sa veste et de rester au FC Barcelone une saison de plus. Le scénario idéal se dessine pour Nasser Al-Khelaïfi, même si le PSG va devoir trouver les moyens de financer une signature du sextuple Ballon d’Or.