PSG : Un coup fourré en Italie, 30 ME grattés à Nasser Al-Khelaïfi ?

PSG : Un coup fourré en Italie, 30 ME grattés à Nasser Al-Khelaïfi ?

Photo Icon Sport

Leonardo a effectué un tour de force salué unanimement à la fin du mois d’août 2019 en recrutant Mauro Icardi en lâchant simplement les 5 ME de son prêt payant.

Pour acheter définitivement l’attaquant argentin, il faudra en revanche débourser les 70 ME. L’Inter Milan y était favorable dans un premier temps, car son capitaine avait sonné le divorce, et avait demandé à quitter le club, sous les huées des tifosis. Son arrivée au PSG avait été un véritable succès, avec des buts qui s’empilaient, et surtout un jeu discret permettant à Neymar, Di Maria et Mbappé de briller. Mais en ce début d’année, la musique est toute autre puisqu’Icardi a perdu sa place de titulaire, et a beaucoup de mal à retrouver sa place dans la hiérarchie. Résultat, il ne serait plus aussi tenté que cela de rester au PSG la saison prochaine.

Au mois de juin, une décision capitale devra pourtant être prise. Nasser Al-Khelaïfi peut décider de lever l’option d’achat à 70 ME de l’Argentin, mais devra à la fois trouver les arguments financiers et sportifs pour le faire signer sur la durée. Dans le cas contraire, il retournerait à l’Inter Milan, qui a déjà une idée enrichissante en tête. Selon Calcio Mercato, la Juventus a fait savoir à son voisin italien qu’elle était prête à lâcher 100 ME pour récupérer Icardi, et apporter ainsi un soutien de poids à Cristiano Ronaldo, pas satisfait par l’effectif actuel de la Vieille Dame. Nul doute que l’Inter y serait favorable, même si le PSG doit se dire qu’il peut aussi réaliser la même opération délicate, en recrutant Icardi pour le revendre à la Juventus tout en gagnant 30 ME au passage. Reste à savoir ce qu’en pense le joueur, qui a aussi son mot à dire dans cette histoire.