PSG : Un choc le 1er janvier, la blague de Galtier

PSG : Un choc le 1er janvier, la blague de Galtier

La programmation des matchs de Ligue 1 le 1er janvier fait tousser, mais le PSG doit s'adapter comme tout le monde. Pas d'excès le 31 décembre, Christophe Galtier a prévenu ses troupes... avec le sourire. 

Le PSG a terminé l’année en étant invaincu sur la première partie de saison. Une performance qui faisait partie des objectifs de Christophe Galtier et de son vestiaire au lancement de l’exercice. L’accomplissement est donc très prometteur pour la suite, mais encore faut-il arriver à maintenir cet état de forme. Contre Strasbourg cette semaine, le couperet n’est pas passé loin et il a fallu un pénalty à la dernière minute signé Kylian Mbappé pour éviter la contre-performance. Le niveau devra être encore plus élevé sans Neymar ce dimanche, pour le choc face au RC Lens. Calendrier international oblige, le match aura lieu le 1er janvier. Une date inhabituelle et qui a une signification inévitable : les joueurs devront être sérieux pendant le Réveillon sous peine de ne pas être suffisamment frais pour enchainer avec un match face au deuxième de Ligue 1. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

C’est le message qu’a tenu à faire passer Christophe Galtier en conférence de presse ce vendredi. « On va rester dans notre routine, on va s'entraîner samedi avant de rejoindre Lens dimanche matin. Il y a les questions habituelles : que va-t-il se passer chez les joueurs le 31 ? Vont-ils avoir un repas adapté au 31 ou à la veille d'un match ? Vont-ils se coucher tard ? Vont-ils boire un peu d'alcool ? Ce sont des joueurs de très haut niveau et j'ai entièrement confiance en eux. C'est le premier contre le second, on va devoir faire un match plein pour l'emporter. Mais Lens a aussi cette problématique », a souligné l’entraineur du PSG, qui sait que plusieurs matchs auront lieu le 1er janvier, un horaire qui ne plait ni aux joueurs, ni aux entraineurs, ni aux spectateurs qui ont fait passer des messages dans les tribunes pour expliquer qu’ils auraient préféré être en famille à cette période. 

Galtier aurait pu être vache

En tout cas, cela n’a pas empêché Christophe Galtier de faire un petit trait d’humour, en menaçant ses joueurs de placer le dernier entraînement d’avant match pile au moment du réveillon. « J'avais l'idée de mettre un entraînement à 21h30 le 31 », a livré le technicien parisien, qui a bien évidemment confié qu’il s’agissait là d’une blague. Ce ne sera toutefois pas beaucoup mieux avec un départ pour Lens le dimanche matin, et donc l’impossibilité quasiment de faire des excès le samedi soir.