PSG : Tuchel prévient le Qatar, impossible de gagner avec ce mercato

PSG : Tuchel prévient le Qatar, impossible de gagner avec ce mercato

Photo Icon Sport

Voilà un message qui fera certainement du bruit dans l’Emirat et au sein du Paris Saint-Germain.

Après avoir atteint pour la première fois de son histoire la finale de la Ligue des Champions, le PSG se prend logiquement à rêver de continuer sur cette lancée et d’enfin aller chercher le Graal à la fin de la saison. Le début de saison a été certes délicat en championnat, mais Neymar, Di Maria, Mbappé et consorts prennent leur envol et devraient donc rapidement retrouver leurs marques. Toutefois, il n’y a pas que les supporters qui s’inquiètent en voyant l’état du recrutement, et l’absence de compensation pour les départs de Thiago Silva et Edinson Cavani notamment. Le recrutement, en dehors de la signature définitive de Mauro Icardi, est clairement fait à l’économie, et Thomas Tuchel tient bien à le souligner. En conférence de presse, et alors que le mercato n’est pas terminé, l’entraineur du PSG a tenu à faire savoir qu’il n’était pas aussi bien équipé que la saison passée, et que cela rejaillirait logiquement sur les performances.

« Est-on moins forts cette saison ? C'est sûr. C'est absolument nécessaire de dire qu'on n'a pas les mêmes qualités que l'an dernier. Cela ne veut pas dire qu'on va perdre tous nos matches, qu'on va laisser les choses comme ça. On va faire le plus possible. Si ça reste comme ça, on ne peut nous demander les mêmes objectifs. Le club sait de quels profils et de quels joueurs on a besoin. Mais la réalité aujourd'hui, c'est qu'on a une équipe réduite, avec des joueurs qui jouent beaucoup, avec leur équipe nationale, avec le coronavirus. On va payer le prix en décembre ou en janvier. Si la situation reste comme ça, ce sera difficile », a souligné un Thomas Tuchel très offensif, et qui marque ici son désaccord avec sa direction, dont Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo sont les garants. Un petit tacle bien appuyé, puisque l’entraineur du PSG a aussi souligné que trop de joueurs partaient libres à l’issue de leur contrat, et qu’il ne fallait pas que cela arrive avec Angel Di Maria désormais. Des messages très clairs à l’approche de la fin du marché des transferts, et qui pourraient bien mettre le feu au PSG.