PSG : Tuchel a trouvé le trampoline idéal pour rebondir loin de Paris

PSG : Tuchel a trouvé le trampoline idéal pour rebondir loin de Paris

Photo Icon Sport

Loin de faire l’unanimité en interne, que cela soit auprès des joueurs ou de certains dirigeants dont Leonardo, l’entraîneur parisien Thomas Tuchel est proche de la sortie.

Selon les informations obtenues par Paris-United, il ne fait d’ailleurs aucun doute que Thomas Tuchel vit ces derniers mois dans la capitale française. En effet, le média indique que l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund va quitter le Paris Saint-Germain à l’issue de la saison, et cela quoi qu’il arrive en Ligue des Champions dans les prochains mois. Leonardo, qui aime travailler avec ses hommes, entretient des relations cordiales avec Thomas Tuchel. Mais dans l’esprit du directeur sportif du PSG, il est absolument nécessaire de changer d’entraîneur à la fin de la saison. Le Brésilien ne serait notamment pas fan du management humain de Thomas Tuchel…

Sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2021, l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund ne suppliera pas Nasser Al-Khelaïfi pour rester à Paris. Et pour cause, Thomas Tuchel aimerait dans l’idéal faire son retour dans son pays natal. Cela tombe bien, le Bayern Munich le drague depuis la défaite du Paris Saint-Germain contre Manchester United en 8es de finale de la Ligue des Champions la saison dernière. Sentant le coach parisien en mauvaise posture, le champion d’Allemagne s’était rapproché de Thomas Tuchel. Depuis, les contacts sont réguliers entre les deux parties. Toutefois, l’avenir du coach de Paris n’est pas tracé à 100 % car au sein du Bayern Munich, deux clans s’opposent. Le clan Rummenigge, plutôt favorable à la venue d’un coach très jeune comme Thomas Tuchel et le clan Hainer, nouveau président du Bayern qui souhaite plutôt prolonger Flick, l’actuel intérimaire. Reste à voir qui aura le dernier mot et si cela profitera à Thomas Tuchel, lequel trouverait une porte de sortie très gratifiante en quittant le PSG pour le Bayern Munich l’été prochain…