PSG : Sergio Ramos, seul le business marche bien

PSG : Sergio Ramos, seul le business marche bien

Icon Sport

Encore et toujours à l’infirmerie du côté du Paris Saint-Germain, Sergio Ramos a donc du temps pour développer ses différentes affaires en dehors du monde du football. 

Pour l’instant, la venue de Sergio Ramos peut être considérée comme un flop au sein du club de la capitale française. Arrivé avec un statut de capitaine en puissance, le défenseur central n’a toujours pas porté le maillot du PSG. Blessé à un mollet pendant la préparation estivale, l’ancien capitaine du Real Madrid a rechuté au début du mois de septembre. Par conséquent, ses grands débuts à Paris ont encore été repoussés. Si personne ne sait quand l’international espagnol sera apte à jouer et à concurrencer Marquinhos ou Kimpembe en charnière centrale, Ramos profite de son temps libre pour faire fleurir ses business. En effet, selon le site 2 Playbook, le joueur de 35 ans est en passe d’ouvrir un « John Reed Fitness » du côté de Madrid. Pour préparer sa reconversion, Ramos va donc se tourner vers le monde du fitness, actuellement en plein essor. Sa salle de sport premium sera ouverte sur la Calle de la Princesa, dans un échangeur du métro de Moncloa. Un endroit pour le moins insolite, mais qui a déjà été testé et approuvé par McFIT en 2017. 

Ramos en pleine reconversion dans le fitness

De son côté, Ramos confirme donc son investissement dans le groupe RSG. Ces derniers mois, le défenseur avait conclu un accord avec la marque allemande, qui lui avait proposé de lancer un John Reed en Espagne. Grâce à son ambassadeur de luxe, la chaîne de gymnases urbains étend donc sa toile, après avoir été implanté en Allemagne, en Autriche, en France, au Royaume-Uni, en Suisse ou aux États-Unis. Impliqué dans la promotion du groupe allemand, Ramos veut proposer « un concept de salle de sport différent afin que ce ne soit pas un centre d'entraînement normal ». Tout cela dans l’objectif de faire gonfler le nombre de clients chez John Reed (6,4 millions). Avec ce business, dans un groupe qui a réalisé un chiffre d’affaires de 370,6 millions d'euros en 2019, Ramos espère faire fructifier sa fortune. Mais en attendant, les supporters parisiens, eux, vont surtout attendre de lui qu’il justifie son salaire de 15 ME du côté du PSG. Car pour le moment, ce n’est pas vraiment le cas...