PSG : Renato Sanches déchire son billet et menace Paris

PSG : Renato Sanches déchire son billet et menace Paris

Icon Sport

Renato Sanches est l'une des cibles principales convoitées par le Paris Saint-Germain lors de ce marché des transferts. Mais le dossier traîne et du côté du joueur portugais on s'impatiente.

Tandis que les dossiers Scamacca et Skriniar semblent être de côté, celui qui concerne Renato Sanches prend également un tournant assez problématique au PSG. Depuis deux semaines, la signature du milieu de terrain international portugais de Lille paraît imminente, sa venue avec l’effectif parisien au Japon ayant même été envisagée, sans que cela se concrétise. Placé sous la concurrence de l’AC Milan, qui convoite également le joueur du LOSC, le Paris Saint-Germain négocie chaque euro, Luis Campos voulant montrer face à Olivier Létang comme aux autres dirigeants des clubs européens qu’il n’était pas Leonardo et que les recrutements à n’importe quel prix appartenaient au passé.

Le PSG négocie fort pour Renato Sanches

Désormais, les champions de France marchandent, le dossier Hugo Ekitike l’ayant récemment démontré puisque ce dernier est arrivé en provenance de Reims sous forme de prêt alors que tout le monde annonçait un transfert pur et dur. Concernant Renato Sanches, c’est encore une fois le cas, sauf que cette fois cela pourrait mal tourner. A un an de la fin de son contrat avec Lille, Renato Sanches a dans un premier temps fait savoir qu’il voulait s’engager avec le Paris Saint-Germain, et qu’il laissait les deux clubs négocier. Luis Campos a donc proposé 10 millions d’euros au LOSC, une offre rapidement refusée par le club nordiste. Un premier blocage a eu lieu puisque le conseiller de Nasser Al-Khelaifi a prévenu Olivier Létang, que le PSG n’irait pas plus loin dans les négociations…avant de finalement revenir en début de semaine à la table des négociations.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @renatosanches18

Si le dialogue a repris, Lille a confirmé que pour racheter la dernière année de contrat du joueur de 24 ans, le club de la capitale devait payer au moins 16 millions d’euros. Bien loin de la première offre transmise par Luis Campos, mais le LOSC a déjà une telle offre de Milan et il est donc en position de force. D’autant que Renato Sanches a tapé du poing sur la table et veut vite savoir la suite. L'Equipe affirme que le joueur de Lille commence à sérieusement s’agacer du fait que les négociations patinent et il estime que le PSG sait qu’il veut venir, et que l’heure est venue pour les dirigeants parisiens de confirmer qu’ils souhaitent réellement le recruter durant ce mercato. Le quotidien sportif précise même que lassé de tout cela, Renato Sanches a fixé un ultimatum de 48 heures et que si rien ne se débloque, alors il acceptera l’offre de l’AC Milan, avec qui il avait déjà discuté avant de savoir que le Paris Saint-Germain pensait à lui. En piquant ce coup de sang, l’international portugais veut que Paris et Lille accélèrent, histoire de ne pas attendre éternellement un accord avec le risque de rater son début de saison.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @renatosanches18

A l'heure où le Paris Saint-Germain va jouer ce mercredi son deuxième match de préparation avant la reprise de la saison, ce sera dans un peu moins de deux semaines contre Nantes dans le Trophée des champions, Luis Campos doit donc accélérer dans le dossier Renato Sanches. Si ce n'est pas le cas, alors Christophe Galtier pourrait voir filer en Italie un joueur dont l'entraîneur du PSG espérait la signature cet été. D'ici ce week-end, et si l'on en croit l'ultimatum du joueur lillois, l'opération va se faire ou bien Sanches rejoindra Olivier Giroud t Zlatan Ibrahimovic à l'AC Milan.