PSG : Pourquoi aider le Qatar ? Christophe Dugarry n'y comprend rien

PSG : Pourquoi aider le Qatar ? Christophe Dugarry n'y comprend rien

Photo Icon Sport

Ces derniers jours, le Paris Saint-Germain négocie une baisse des salaires avec ses joueurs mais pour l’heure, aucun accord n’a été trouvé.

Capitaine du PSG, Thiago Silva négocie en direct avec sa direction la question bouillante des baisses de salaire en cette pandémie de coronavirus durant laquelle les revenus du club sont moins importants. L’ensemble de l’effectif professionnel est d’ores et déjà passé en chômage partiel mais du côté de Nasser Al-Khelaïfi, on souhaite un effort encore plus important. Une position qui n’a pas manqué de faire réagir Christophe Dugarry sur l’antenne de RMC.

« C’est particulier. Le PSG a de l’argent en illimité. Les joueurs accepteront de baisser leur salaire, ils savent se montrer généreux, beaucoup donnent pour des associations, je n’ai aucun doute là-dessus. Mais tu te poses des questions quand tu sais que le propriétaire du club, c’est le Qatar qui a un budget illimité et qui te demande de faire des efforts… C’est aussi un contrat social, un effort humain qui doit être fait parce que tout le monde le fait » a indiqué l’ancien attaquant de l’Equipe de France, qui ne fait aucune différence entre les moyens financiers du Qatar, et l'équilibre budgétaire du PSG. « Mais c’est vrai que tu as envie d’aider quelqu’un qui est en difficulté. Jusqu’à preuve du contraire, on ne peut pas dire que le Qatar soit en difficulté. Ou alors s’ils comptent sur les joueurs du PSG pour que ça aille mieux, c’est que ça se complique. Donc ils le feront parce que la morale le veut, mais il y a le fond et la forme. Tu aides ton entreprise quand les autres salariés ne sont pas payés, quand l’entreprise ne peut pas payer et qu’elle est en difficulté, là ce n’est pas le cas ». Des propos qui ne manqueront pas d’agacer Nasser Al-Khelaïfi, lequel pourrait rétorquer à l’animateur de Team Duga que le manque à gagner du PSG en cette période de crise est estimé à près de 300 ME.