PSG : Pochettino traité de Picsou, Paris s'énerve

PSG : Pochettino traité de Picsou, Paris s'énerve

Icon Sport

Tandis que Christophe Galtier a désormais été remplacé à Nice, le Paris Saint-Germain n'a pas encore annoncé sa venue à la place de Mauricio Pochettino. Ce dernier veut tirer le maximum de son contrat.

La valse des entraîneurs a débuté entre l’OGC Nice et le Paris Saint-Germain, mais uniquement du côté azuréen. Tandis que le Gym a officialisé la signature de Lucien Favre, qui fait son grand retour sur le banc niçois après un passage décevant à Dortmund, le PSG est resté totalement silencieux. Nulle annonce concernant le départ de Mauricio Pochettino et encore moins la signature de Christophe Galtier. Et cela alors que Kylian Mbappé et ses coéquipiers ont rendez-vous au Camp des Loges dans une semaine précisément pour la reprise de l’entraînement. Du côté de Nasser Al-Khelaifi, on semble avoir du mal à finaliser le licenciement de Mauricio Pochettino. Pour Bruno Salomon, qui suit l’actualité du club de la capitale pour France Bleu Paris, l’ancien coach de Tottenham, arrivé en janvier 2021 au PSG, s’accroche au moindre euro, et n’a pas l’intention de céder à son actuel employeur. La tension grimpe et le bras de fer n’a pour l’instant pas de vainqueur.

10 millions d'euros par an, Pochettino s'accroche au PSG 

Le journaliste a dévoilé quelques détails de la situation actuelle au Paris Saint-Germain à l’occasion d’une émission sur la chaîne L’Equipe. « Dans sa conférence de presse, le président Rivère n’a pas voulu expliquer la situation contractuelle de Christophe Galtier. Selon nos confrères sur place, Galtier est toujours sous contrat avec Nice et de son côté le Paris Saint-Germain attend. Je vais être clair, dans les bureaux du PSG les deux communiqués sont prêts. D’un côté, « merci Mauricio Pochettino » et dans l’heure qui suivra il y aura « Bienvenue Christophe Galtier ». Au club, tout le monde est sur les nerfs, ils pensaient que cela allait se faire ce week-end, mais c’est toujours en train d’être négocié entre les avocats. D’un côté, à Nice, cela se passe entre gentlemen, et de l’autre, au PSG, il y a Picsou qui s’accroche à chaque ligne de son contrat et qui refuse de partir comme cela. La partie qui bloque c’est la partie sur son staff, il veut récupérer le maximum et ça fait 15 jours que ça dure. Les sommes en jeu c’est colossal. Mauricio Pochettino gagne 800.000 euros par mois, il a un contrat d’un an et il ne lâche rien », a expliqué Bruno Salomon au sujet des discussions toujours en cours entre le PSG et son entraîneur à une semaine de la reprise.

Cependant, tout le monde est d'accord pour dire que la bataille du Paris Saint-Germain s'annonce un peu vaine, puisque le droit est en faveur de Mauricio Pochettino. D'autant plus que dans un passé récent, le PSG a toujours fini par payer ce qu'il devait à ses entraîneurs. On se souvient par exemple que lorsque Nasser Al-Khelaifi avait viré Laurent Blanc quelques semaines après avoir prolongé son contrat en 2016, l'affaire s'était conclue par une indemnité proche de 22 millions d'euros. Un somme monstrueuse que le club de la capitale avait réglée rubis sur l'ongle afin de se séparer du technicien français pour mettre à sa place Unai Emery. De quoi donner des idées à Picsou Pochettino.