PSG : Plus flemmard que Messi, Mbappé se fait allumer

PSG : Plus flemmard que Messi, Mbappé se fait allumer

Photo Icon Sport

Impliqué dans les deux buts du PSG ce mercredi à Istanbul, Kylian Mbappé a permis à son équipe de s’imposer 2-0 et de lancer avec un peu de retard sa saison européenne.

Le principal est fait, même si l’attaquant français n’a toujours pas marqué en Ligue des Champions. Il attend un but dans cette épreuve depuis sept rencontres, et reste sur 26 tirs sans trouver la faille. Une faillite inhabituelle même si, outre ce manque d’efficacité rare chez lui, c’est aussi son comportement qui est pointé du doigt. Mbappé rechigne à faire les efforts défensifs, et effectue le minimum vital en ce qui concerne son volume de course. S’il s’est récemment dit fatigué par l’enchainement des matchs et l’absence d’une réelle coupure entre les deux saisons, l’ancien monégasque le démontre sur le terrain. En effet, RMC s’est penché sur les statistiques physiques de Mbappé, avec un constat sans appel. Le numéro 7 du PSG a en effet couvert 7,9 kilomètres ce mercredi soir, ce qui demeure très peu à ce niveau. Sur cette soirée, le Français a même fait moins qu’un certain Lionel Messi, qui a atteint 8,3 kilomètres et a plus sprinté (29 fois contre 28) que Mbappé lors de son match face à la Juventus. Des chiffres qui inquiètent même Fred Hermel.

« Messi ne court pas, il n'en a pas besoin. C'est un autre football avec Messi. Il n'est pas là pour ça. Messi court seulement quand il en a besoin. C'est une statistique terrible pour Mbappé », a lancé le spécialiste du football espagnol pour RMC. Des chiffres qui démontrent que Mbappé ne peut pas expliquer son manque de réussite devant le but par de trop gros efforts fournis dans le match. Néanmoins, il convient également de prendre ces chiffres avec un peu de retenue, Kylian Mbappé n’ayant jamais été un grand coureur à pied et un adepte du repli défensif. L’un des matchs références de sa carrière reste pour le moment le France-Argentine du Mondial 2018, au cours duquel il avait mis un doublé et la défense adverse au supplice, tout en courant 7,6 km et en marchant pendant 81 % du  match…