PSG : Pas de Navas ni de Verratti pour la demi-finale ?

PSG : Pas de Navas ni de Verratti pour la demi-finale ?

Photo Icon Sport

Désormais tourné vers sa demi-finale de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain sait qu’il ne sera probablement pas au complet dans cinq jours…

Suite à sa difficile qualification pour le dernier carré de la C1 face à l’Atalanta Bergame mercredi soir (2-1), le club de la capitale française a désormais les yeux rivés sur le grand rendez-vous de mardi prochain. Si Paris va connaître son futur adversaire ce jeudi soir, à l’issue du quart de finale entre l’Atlético de Madrid et le RB Leipzig, Thomas Tuchel sait qu’il va retrouver des joueurs pour les demies. Outre la présence totale de Kylian Mbappé, entré en jeu en deuxième période mercredi, l’entraîneur allemand va récupérer Angel Di Maria, suspendu contre l’Atalanta. Si Tuchel pourra aussi compter sur Thiago Silva, victime d’une fatigue musculaire en fin de rencontre, Mauro Icardi, remis de son coup à la hanche, et Thilo Kehrer, touché à l’oreille et à la hanche, la formation francilienne va probablement devoir faire sans Keylor Navas ni Marco Verratti.

Touché aux ischios-jambiers face à l’Atalanta, l'international costaricien a dû laisser sa place à Sergio Rico en fin de match. Un problème musculaire handicapant qui inquiète le PSG. Car selon RMC, Navas « est loin d'être sûr de disputer la demi-finale ». « Un traitement a d’ores et déjà commencé ce jeudi, et un examen sera fait pour le gardien vendredi », précise la radio nationale. Autant dire que le timing de cinq jours avant la rencontre sera probablement trop court pour le portier de 33 ans. Comme pour Marco Verratti. Heureux mais affaibli dans les travées du Stade de Luz, le milieu boitait bas mercredi soir. « En interne, on ne croit pas trop à un come-back », avoue RMC, pour qui l’absence de Verratti pour la demi-finale est quasi-certaine, avec un petit espoir pour une potentielle finale, le 23 août prochain. Malgré cette infirmerie remplie de cadres, le PSG fera quand même tout son possible pour viser le toit de l’Europe, l’objectif ultime des Qataris depuis leur arrivée à Paris en 2011.