PSG : Pas à la hauteur, Pochettino prend très cher au Qatar !

PSG : Pas à la hauteur, Pochettino prend très cher au Qatar !

Icon Sport

La prestation du PSG contre l’OL malgré la victoire, couplée par l’étonnante sortie de Lionel Messi à la 75e minute, n’a pas du tout plu à Khalifa Bin Hamad Al-Thani, membre de la famille royale de l’émir du Qatar.

Certes le Paris Saint-Germain a empoché les trois points contre l’Olympique Lyonnais dimanche (2-1). Sa sixième victoire en six matchs en Ligue 1. Mais il ne convainc toujours pas dans le jeu. L’association des « Quatre fantastiques », Lionel Messi, Neymar, Kylian Mbappé et Angel Di Maria, s’est avérée plutôt décevante. Bousculé, malmené par les hommes de Peter Bosz, souvent coupé en deux, le PSG revient sur un pénalty très litigieux. Et Mauro Icardi offre finalement la victoire à son équipe dans le temps additionnel, alors que Lionel Messi avait été sorti depuis plus d’un quart d’heure, à sa grande surprise et à celle de tous les observateurs. Un membre de la famille royale de l’émir du Qatar, nommé Khalifa Bin Hamad Al-Thani, a exprimé sa colère sur Twitter à deux reprises dans la soirée. Sa cible ? Mauricio Pochettino.

« Le conducteur du train…a une petite licence de taxi »

« Le conducteur du train… a une petite licence de taxi », a d’abord posté le cousin lointain de l’émir du Qatar, Tamim, alors que le PSG venait d’encaisser le but de Lucas Paqueta, seul dans la surface après un service de Karl Toko Ekambi. L’improbable sortie de Lionel Messi à la 75e minute, remplacé par Achraf Hakimi, alors que Thilo Kehrer était encore sur le terrain, a été la goutte d’eau faisant déborder le vase. « Londres est une belle ville, vous le savez », a tweeté Khalifa Bin Hamad Al-Thani, avec une photo de l’entraîneur argentin faisant un salut de la main comme s’il partait. Un retour de Mauricio Pochettino à Tottenham avait été évoqué avec insistance au début de l’été. Il est finalement toujours là. Pour combien de temps ? Telle est la question. Il a gagné du temps et de la légitimité en gagnant dimanche soir. Avec un mauvais résultat et la sortie de Lionel Messi, Mauricio Pochettino aurait pu sérieusement trembler.