PSG : Paris est nul, Paul Pogba a adoré

PSG : Paris est nul, Paul Pogba a adoré

Photo Icon Sport

Satisfait après la victoire de Manchester United à Paris (1-2) mardi en Ligue des Champions, Paul Pogba a reconnu que les Parisiens n’avaient pas livré une grande prestation. Ce dont le Red Devil ne se plaint pas.

Alors que sa qualification pour les quarts en 2019 ressemblaient à un hold-up, Manchester United a cette fois mérité son succès au Parc des Princes. Les coéquipiers de Paul Pogba ont su neutraliser les attaquants parisiens et se montrer dangereux devant. « C’est un très bon match de tout le monde, de toute l’équipe, s’est réjoui le milieu mancunien au micro de RMC Sport. On savait ce qui nous attendait. Tous les joueurs étaient prêts pour ce match, jouer contre cette grosse équipe du PSG. Le résultat est venu comme il devait venir. Ils ont eu des occasions, on en a eu aussi et on a concrétisé. Le résultat est surtout positif. Il ne faut pas trop être surpris de ce résultat mérité. »

Le PSG en difficulté, « on prend »

Il n’empêche que Pogba reste lucide. Si les Red Devils l’ont emporté dans la capitale, c’est aussi parce que les hommes de Thomas Tuchel sont passés à côté de leur match. « Je n’ai pas trop regardé le PSG, j’ai plus regardé notre équipe, c’est normal. On les a peut-être mis en difficulté, a expliqué le Français. On sait que c’est une grosse équipe, ils ont eu beaucoup d’occasions. C’est mieux pour nous que le PSG ne soit pas totalement en forme. On prend ça quand même. » Autre explication à ce résultat, le coup tactique d’Ole Gunnar Solskjaer avec une défense à cinq, et surtout la non-titularisation du champion du monde.

« C’était ça la surprise, a souri l’ancien joueur de la Juventus Turin. C'était préparé. On avait bien préparé le match. On sait qu'ils sont très forts offensivement, et il fallait bloquer ça. Après, on est partis surtout en contre et on a eu des occasions. On met un but contre notre camp et on a su quand même marquer parce qu’il y avait de l’espace et on a été forts dans ce registre-là. » En effet, le PSG a laissé des boulevard aux Mancuniens. Et face à des attaquants comme Anthony Martial et Marcus Rashford, ça ne pardonne pas.