PSG : Paris chouchouté par la Ligue, mais pourquoi cette polémique ?

PSG : Paris chouchouté par la Ligue, mais pourquoi cette polémique ?

Photo Icon Sport

Après sa défaite en finale de la Ligue des Champions contre le Bayern Munich (1-0) dimanche, le Paris Saint-Germain a obtenu le report de sa reprise en Ligue 1. Le début d’une grosse polémique que Sébastien Tarrago ne comprend pas.

Malgré les six jours entre sa finale européenne et son déplacement à Lens, le Paris Saint-Germain a demandé et obtenu le report de son match de la 2e journée de Ligue 1 initialement prévu samedi. Si le RCL a donné son accord, la décision de la Ligue de Football Professionnel interpelle de nombreux observateurs, persuadés que le club de la capitale bénéficie d’un traitement de faveur. Ce n’est pourtant pas l’analyse de Sébastien Tarrago, qui approuve totalement le privilège accordé au finaliste de la Ligue des Champions.

« J’avoue ne pas comprendre tout ce que je lis, a réagi le chroniqueur de la Chaîne L’Equipe. J’ai l’impression qu’on se scandalise de tout ! J’avoue avoir été scandalisé lorsque le PSG avait obtenu l’autorisation de faire un stage au Qatar pour prendre de l’argent en janvier 2019… Là c’est un scandale absolu ! Alors qu’il devait jouer un match contre Montpellier en Ligue 1. En revanche, qu’on favorise un peu un club qui est en Coupe d’Europe, c’est déjà arrivé dans l’histoire du football français. »

L’argument du coefficient UEFA

« Alors certes, normalement c’est avant un match, mais ça revient un peu au même… Quand on se plaint tout le temps du coefficient UEFA, qui favorise tout le football français, je ne suis pas scandalisé et je ne vais pas monter sur mes grands chevaux parce qu’on repousse un match, et ça arrive toute l’année, a rappelé le journaliste. Et en plus Lens a dit oui ! Il faut l’accord du club adverse pour que ça arrive ! » A noter que les Sang et Or se sont presque sentis obligés d'accepter le report.