PSG : Paris « chope le Covid à Ibiza », Bertrand Latour accuse

PSG : Paris « chope le Covid à Ibiza », Bertrand Latour accuse

Photo Icon Sport

Ce week-end, les joueurs du PSG devaient initialement affronter le RC Lens en Ligue 1. Mais à la demande du club francilien, le match a été reporté.

Le Paris Saint-Germain souhaitait que ses joueurs bénéficient de quelques jours de repos après un intense Final 8 de Ligue des Champions. La demande a été acceptée par le Racing Club de Lens, mais a fait énormément jaser dans les médias. Mardi, la Voix du Nord était notamment très agacée et titrait "Pendant que Lens est à la maison privé de match, le Paris SG chope le Covid à Ibiza". Et pour cause, en week-end à Ibiza, plusieurs joueurs de l'effectif professionnel du PSG sont suspectés d’avoir contracté le Covid-19 (Di Maria, Paredes, Icardi). Cette information a notamment fait réagir Bertrand Latour, lequel n’a pas mâché ses mots en critiquant durement la LFP pour sa gestion du calendrier depuis quelques semaines.

« Le début de saison du PSG peut-il être galère ? Non, il n’y a pas de galère. Car à partir de quatre cas, on ne joue pas le match, donc il n’y a pas de souci. Autant si ce problème était arrivé pendant le Final 8 de la Ligue des Champions, ça aurait été un problème, mais là, en France, on reporte les matchs, donc zéro souci… Ils n’en rejoueront peut-être jamais des matchs, mais ce n’est pas grave apparemment. On terminera au quotient, et puis c’est tout. Vous avez déjà essayé de faire rentrer un litre et demi d’eau dans une bouteille d’un litre ? Ça rentre pas. Ben là, ça va faire pareil. À un moment donné, quand tous les reports se succéderont et qu’on arrivera à l’Euro en fin de saison, ça posera problème. Et on dira : ‘Le PSG a joué 28 matchs, ils ont un meilleur ratio que les autres, ils sont champions de France’… Vous voulez que je dise quoi… » a balancé le consultant de La Chaîne L’Equipe dans des propos rapportés par FootRadio.com. Reste maintenant à voir comment la situation sanitaire évoluera au PSG et si les matchs contre Lens (10 septembre) puis face à l’OM (13 septembre) sont susceptibles d’être menacés…