PSG : Paris a pourri la victoire de Reims, il est vexé

PSG : Paris a pourri la victoire de Reims, il est vexé

Photo Icon Sport

Mercredi, en clôture de la septième journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a perdu face à Reims au Parc des Princes (0-2).

Malgré ce deuxième revers de la saison, après celui subi contre Rennes à la mi-août (1-2), le club de la capitale n’a pas lâché son fauteuil de leader, même si Angers est revenu à égalité avec 15 points. Une défaite du PSG… ou plutôt une victoire de Reims. C’est ce que Jean-Pierre Caillot s'époumone à dire depuis quelques heures. Auteur d’un bon début de saison, le SDR est huitième du championnat avec la meilleure défense de L1, et seulement deux buts encaissés. Tombeuse du PSG, de l'OM au Vélodrome et du LOSC à domicile, la formation champenoise n’est tout simplement pas jugée à sa juste valeur selon son président.

« Samedi, on a fait match nul contre Monaco. Et tout le monde disait que Monaco était catastrophique. J’ai parié avec le président de l’ASM qu’ils seront dans les huit premiers. Dans ce match, on avait affiché de belles qualités, comme dans d’autres matchs depuis le début de cette saison. Quand on bat une équipe c'est qu'elle n'était pas en forme. Ça a le don de me mettre en colère ! On a gagné à Marseille, et c’est leur seule défaite depuis le départ. Et on peut être fier de ce succès contre Paris. On a montré de belles choses, on a joué avec nos valeurs, notre entraîneur fait jouer son équipe, avec notamment des joueurs de la formation. Il faut aussi souligner la qualité de notre cellule de recrutement. On fait venir des joueurs prometteurs. Face au PSG, c’est une victoire de prestige », a lancé, sur RMC, le président Caillot, qui estime donc que les médias parlent trop du PSG, et plus généralement des grands clubs, au détriment des plus petits de la L1...