PSG : Paris a des adversaires lamentables, Pierre Ménès dégoupille

PSG : Paris a des adversaires lamentables, Pierre Ménès dégoupille

Photo Icon Sport

Annoncé chaque saison depuis 10 ans comme le futur champion de France, le PSG remplit en général sans trop de difficultés son objectif. C'est bien le problème pour Pierre Ménès.

Cela devient même de moins en moins compliqué pour les Parisiens, qui n’ont pas lutté pour le titre depuis bien longtemps. Il faut dire que l’état de ses adversaires, et on ne parle même pas de concurrents, laisse vraiment à désirer. Ce samedi soir, Rennes se présentait au Parc des Princes avec la possibilité de faire un gros coup. Le PSG était en effet privé de nombreux joueurs outre Neymar et Mbappé, et même pendant la rencontre, le club de la capitale a perdu plusieurs éléments, Thomas Tuchel étant obligé de bricoler. Et pourtant, la formation bretonne a tout fait pour faciliter la tache des Parisiens, avec des bourdes défensives, des longues séquences de possession de balle stériles, et finalement une défaite 3-0 dans la musette qu’il est difficile de contester. Très décevant pour une équipe qui était sur le podium avant le coup d’envoi, comme le fait remarquer Pierre Ménès.

« On pensait que Rennes pourrait faire un coup au Parc face à une équipe du PSG privée de huit joueurs et qui en a perdu quatre autres pendant le match. Mais non. Rennes a perdu assez lamentablement, sans rien essayer. Voir qu’une équipe du PSG aussi amoindrie gagne aussi facilement face à une formation qui est troisième au classement me fait désespérer de la Ligue 1. Si tu n’y crois pas face à ce PSG-là, tu n’y croiras jamais. Je trouve ça consternant. Quant au PSG, qui signe sa huitième victoire consécutive, il a confirmé qu’il n’avait pas de rival en Ligue 1, ce qu’on sait depuis longtemps et qui, je le répète, est la moindre des choses. Mais je pense quand même qu’une équipe aussi bien classée que le Stade Rennais devrait montrer et provoquer autre chose que de se prendre 3-0 quasiment sans combattre », a dénoncé le chroniqueur de Canal+, pour qui le déroulement et le score de cette rencontre démontre tout simplement que tout le monde a déjà donné le titre au PSG.