PSG : Paris a besoin de cet atout, le Qatar ne peut se l’offrir

PSG : Paris a besoin de cet atout, le Qatar ne peut se l’offrir

Photo Icon Sport

Dominé par le Borussia Dortmund (2-1) mardi en Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain est retombé dans ses travers. Un changement d’état d’esprit semble indispensable pour atteindre les quarts de finale.

Le Borussia Dortmund pourrait même avoir des regrets malgré sa victoire. C’est dire à quel point le Paris Saint-Germain s’en sort bien avec ce petit but de retard. Surclassé du début à la fin de la rencontre, les Parisiens ont attendu l’heure de jeu pour cadrer leur première frappe. Puis il a fallu une glissage de Dan-Axel Zagadou pour permettre à Neymar d’inscrire le seul but de son équipe. Une prestation largement insuffisante de la part des hommes de Thomas Tuchel, mangés dans les duels et dans la détermination. Pour Nabil Djellit, c’est bien la preuve que le carnet de chèques des Qataris ne suffira jamais.

« Haaland 19 ans, Sancho 19 ans, Hakimi 21 ans, Reyna 17 ans, Zagadou 20 ans… Le PSG s’est fait jongler par des gamins, a critiqué le journaliste sur Twitter. Dans trois semaines, il faudra plus que des milliards sur le terrain, il faudra un supplément d’âme, un truc qui ne s’achète pas. Sur ce match, le PSG a deux des quatre meilleurs joueurs de la planète. Dortmund a des gros talents au service d’un collectif… Il reste 90 minutes aux Parisiens pour jouer ensemble au football… » Le genre d’analyses déjà entendues ces dernières années.