PSG : Oubliez les 4 Fantastiques, Pochettino intègre les 4 Décisifs

PSG : Oubliez les 4 Fantastiques, Pochettino intègre les 4 Décisifs

Icon Sport

Malmené par le FC Barcelone (1-1) mercredi, le Paris Saint-Germain a tout de même décroché son billet pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Une qualification dont l’entraîneur Mauricio Pochettino est l’un des grands artisans selon Stéphane Bitton.

Depuis la fin du huitième de finale retour de la Ligue des Champions contre le FC Barcelone, peu de Parisiens ont droit à des compliments. Le gardien Keylor Navas, héroïque avec ses neuf arrêts, est évidemment encensé. Tout comme les solides défenseurs centraux Marquinhos et Presnel Kimpembe. Mais pour Stéphane Bitton, qui n’oublie pas le triplé de Kylian Mbappé à l’aller (1-4), l’entraîneur Mauricio Pochettino a lui aussi accès un cercle très fermé au PSG.

« C’est toujours bien de prendre un peu de recul. Je me suis laissé la journée d’hier pour réfléchir au PSG-Barça. On parle beaucoup des "Quatre Fantastiques" du PSG, Neymar, Mbappé, Icardi, Di Maria, mais seuls deux étaient dans le onze mercredi au coup d’envoi, a rappelé le journaliste de France Bleu Paris. Maintenant, il faudra qu’on parle des "Quatre Décisifs" après cette double confrontation contre le Barça. Si le PSG est en quarts de finale, c’est grâce à eux. Le premier décisif à l’aller, c’est bien sûr Kylian Mbappé, cela n’aura échappé à personne. Il a envoyé ce jour-là un message très fort à l’Europe du football. »

Le PSG de Pochettino vers le sacre ?

« Par rapport au match retour, Keylor Navas, tout le monde parle de lui faire une statue. Il y a Marquinhos, qui est un vrai capitaine du PSG. Il n’est pas là pour la photo. Il donne de la voix, il va au charbon. Et le quatrième, c’est Mauricio Pochettino, a désigné l’observateur parisien. C’est l’entraîneur qu’il fallait, capable de casser les habitudes. Il a même fait une séance vidéo à la mi-temps du match. Il est calme, serein dans la tempête. Avec ces "Quatre Décisifs", je crois que le PSG peut rêver plus grand. » A Neymar de se faire une place à son retour de blessure.