PSG-OM : Neymar charge Alvaro et affiche un gros regret

PSG-OM : Neymar charge Alvaro et affiche un gros regret

Photo Icon Sport

A l’instar de Demba Ba, Neymar a joué un rôle prépondérant dans l’arrêt et le report du match entre le PSG et Istanbul Basaksehir.

Très concerné par la lutte contre le racisme, le n°10 du PSG était au côté des Turcs de Basaksehir mardi soir afin d’encourager l’arrêt du match en raison des propos que le quatrième arbitre aurait tenu à l’encontre de Pierre Webo. Pour la star brésilienne de Paris, il était primordial de s’afficher comme un leader contre le racisme devant un tel incident, dans la mesure où Neymar s’est lui-même plaint d’insultes à caractère racistes en début de saison lors du match entre le PSG et l’OM. Bien que les propos d’Alvaro Gonzalez à l’encontre de Neymar n’aient jamais été prouvés, le Parisien est revenu sur cet épisode au micro de Téléfoot. Et l’ancien attaquant du FC Barcelone a notamment fait savoir qu’il regrettait de ne pas avoir exigé l’arrêt du Classique entre Paris et Marseille à l’époque.

« C’est un sujet sérieux, très délicat. Malheureusement, cette situation s’est produite. Cela a eu lieu avec moi au début de la saison. Je sais que ce n’est pas normal de souffrir d’un tel acte ou d’une insinuation pour sa couleur de peau, pour sa race. C’est du passé… Nous devions arrêter le match, nous avons très bien fait. C’est ce qui m’est passé par la tête et que j’aurais dû faire la première fois (face à l'OM). Aujourd'hui, on ne peut plus accepter ce genre de choses. De faire des différences par rapport à la couleur de peau, la 'race'. C'est inadmissible dans le football, dans la vie en général et dans aucun autre sport. Ce n'est acceptable nulle part dans le monde. Notre attitude mardi a été parfaite selon moi. Choisir une position extrême, faire un geste fort, c'est ce que nous devons faire pour essayer de changer le monde. Parce que nous ne pouvons pas accepter ce genre de faits. C'est clair que j'étais un peu contrarié mardi. Personne ne peut cautionner ce qui a eu lieu et nous avons décidé de rester ensemble. Pour moi, c'était la meilleure des choses à faire » a fait savoir Neymar, plus concerné que jamais par la lutte contre le racisme et qui relance en partie la polémique du match entre le PSG et l’OM. Alvaro Gonzalez, qui a toujours clamé son innocence dans cette histoire, n’appréciera guère.