PSG : Neymar un génie à bout de souffle ?

PSG : Neymar un génie à bout de souffle ?

Icon Sport

Si Neymar multiplie les efforts et fait preuve d’une attitude irréprochable, sa condition physique le rattrape. Pour Sébastien Tarrago, le Brésilien ne peut pas faire tout ce qu’il veut sur le terrain. 

Neymar a de bonnes intentions. De son trio avec Kylian Mbappé et Lionel Messi, il est celui qui fait le plus d’efforts défensifs jusqu'à maintenant. Mais pour le moment, la star brésilienne peine à sortir une performance à la hauteur de son talent cette saison. Sa condition physique inquiète alarme toujours autant les observateurs. Après le match face à l’OL (2-1 pour le PSG), Daniel Riolo avait souligné la différence de forme entre Neymar et ses compatriotes brésiliens de Lyon. « Il y a son niveau de jeu, ses présences… On n’est pas à calculer, mais depuis le début de la saison, il est déjà à moins de 50%. On lui accordera d’être revenu plus tard à cause de la Copa América, mais on ne demandera pas aux Lyonnais parce qu’ils doivent être des surhommes », avait lâché le consultant de l’After Foot. Neymar court beaucoup mais n’arrive pas à retrouver ce coup de rein pour éliminer ses adversaires ou lancer ses appels.  

« Neymar est remarquable, sauf qu’il ne peut pas faire de différences »

Sébastien Tarrago va dans le même sens après le match du PSG contre Montpellier (2-0) et avant le choc contre Manchester City, dans L’Equipe du soir. « Neymar, aujourd’hui, dans état physique est-il ? Il est irréprochable dans l’attitude défensive, dans les courses, dans l’envie. C’est remarquable, sauf qu’il ne peut pas faire de différences. Ça le frustre d’ailleurs. Il n’a pas les cannes », a constaté le journaliste. Neymar doit pour le moment faire avec cette condition physique. Son talent peut toujours lui permettre de faire des différences par la passe ou par des coups d’éclat, notamment contre Manchester City dès mardi soir. L'intensité sera néanmoins élevée et le Brésilien pourrait s'éteindre au fil de la rencontre. La situation ne peut pas durer éternellement : le numéro 10 devra revenir de la prochaine trêve internationale dans une meilleure forme, avant que la situation ne devienne embarrassante.