PSG : Neymar titulaire, Thomas Tuchel inconscient ?

PSG : Neymar titulaire, Thomas Tuchel inconscient ?

Photo Icon Sport

A moins d’un changement de dernière minute, Neymar sera titulaire pour le Classique de la Ligue 1 entre le PSG et l’OM ce dimanche soir au Parc des Princes.

Forfait pour le déplacement à Lens pour cause de Covid-19, l’international brésilien est de retour dans le groupe parisien, au même titre que Navas, Di Maria et Paredes. Thomas Tuchel ne devrait pas titulariser tous les revenants. En revanche, il y a fort à parier que Neymar sera sur le terrain au coup d'envoi afin de booster l’attaque parisienne, très rajeunie et globalement assez décevante dans le Nord jeudi soir. Mais la titularisation de Neymar, qui n’a que deux entraînements dans les jambes, est-elle bien raisonnable ? Bixente Lizarazu a un avis très tranché sur la question. Pour le consultant de TF1, il est clair que Thomas Tuchel prend un risque énorme en lançant dès le coup d’envoi son attaquant, globalement assez fragile…

Lizarazu rappelle la fragilité de Neymar

« S’il y a un risque, il ne faut pas le prendre. La saison est longue et on sait que Neymar a eu des blessures assez importantes. Il faut donc le préparer de la meilleure des façons possibles, avec progression. Là, il s’est arrêté, son dernier match remonte quand même au 23 août en finale de la Ligue des Champions. Le PSG ne peut pas caler sa saison sur le Clasico, il doit caler sa saison pour gagner des titres et être le mieux préparé pour la Ligue des Champions avec tous ses joueurs prêts. Je ne connais pas l’état physique de Neymar mais s’il y a un risque parce ce qu’il n’est pas suffisamment préparé moi je ne le prendrais pas si j’étais entraîneur du PSG » a fait savoir le champion du monde, pour qui la fragilité de Neymar devrait inciter le staff du Paris Saint-Germain à être très prudent. Réponse sur toutes les interrogations autour de la composition parisienne dans les heures à venir alors que du côté de Marseille, de grosses surprises sont à signaler avec la probable titularisation de Maxime Lopez… à la pointe de l’attaque.