PSG : Neymar mis à l'écart, Tuchel a une explication

PSG : Neymar mis à l'écart, Tuchel a une explication

Photo Icon Sport

L'entraîneur allemand du PSG a cinq joueurs qui sont ses interlocuteurs dans le vestiaire parisien, et Neymar n'est pas membre de ce conseil des sages. Thomas Tuchel s'est justifié.

En début de semaine, avant le match contre Basaksehir, Thomas Tuchel avait expliqué qu’il avait mis en place un comité des sages au sein de son effectif, afin d’avoir des interlocuteurs fixes lorsqu’il s’agissait de faire passer des messages ou avoir des retours de ses joueurs. Ce « club des 5 » sauce PSG est composé de Marco Verratti, Marquinhos, Kylian Mbappé, Presnel Kimpembe et Keylor Navas. Nulle trace de Neymar dans ce groupe, alors que l’on sait que le joueur brésilien apprécie d’être écouté. Mais ce samedi, à la veille de la rencontre de Ligue 1 face à l’Olympique Lyonnais, l’entraîneur du Paris Saint-Germain est revenu sur le choix de ces cinq sages et surtout sur l’absence remarquable et remarqué de Neymar dans ce groupe.

Pour Thomas Tuchel, c’est tout sauf un problème. « Pourquoi il n’est pas dans le conseil des sages ? Honnêtement, je ne sais pas. Je parle beaucoup avec lui et seul à seul, je suis toujours proche de Neymar et on parle beaucoup. C'est important pour moi qu'il soit libre de dire ce qu'il pense. On parle beaucoup tactiquement et personnellement et il n'est pas dans les cinq car je ne veux pas qu'il ait trop de choses dans la tête, qu'il soit distrait avec des choses. Il prend ses responsabilités sur le terrain, c'est un artiste, il est créatif et je ne veux pas qu'il pense trop aux choses liées à l'organisation. Si on a des choses vraiment importantes à se dire, il fait partie des joueurs clés et c'est normal. Mais quand on parle de choses à organiser comme faire un vol ou un déplacement, pourquoi on organise une semaine comme ça et pas comme ça, ce n'est pas avec lui car je veux qu'il soit toujours tranquille et concentré sur le terrain, qu'il puisse jouer avec toute sa liberté et créativité », a expliqué le technicien allemand du Paris Saint-Germain, qui n’y voit aucun sujet de polémique.