PSG : Neymar-Messi, la photo fait encore polémique

PSG : Neymar-Messi, la photo fait encore polémique

Neymar et Messi qui rigolent ensemble, c'est l'image qui a valu à Neymar des critiques au Brésil. Un ancien coéquipier a tenu à défendre le numéro 10 du PSG.

C’est une scène marquante qui a fait le tour du monde. Deux des meilleurs joueurs du monde, adversaire dans une finale houleuse, sont tombés dans les bras l’un de l’autre à issue du match. Neymar a longuement félicité Messi, son ancien compère du FC Barcelone, après la victoire de l’Argentine sur le Brésil en Copa America. Il faut dire que La Pulga courrait après son premier titre majeur avec les A, et ce succès après tant de finales perdues lui a évité un nouveau déchirement. Déçu d’avoir perdu mais content pour son ami, Neymar s’est ainsi retrouvé au milieu des joueurs argentins pour féliciter de manière appuyé son ex-futur coéquipier au PSG. Des scènes qui ont fait grincer des dents au Brésil, où on reconnait le talent de Messi, mais où le côté « bon perdant » passe souvent pour de la traitrise. Interrogé par ESPN Argentina, le Brésilien Felipe Melo, pas forcément connu pour sa tendresse, a tenu à prendre la défense de Neymar, avec un gros bémol toutefois. 

« Beaucoup de gens l’ont critiqué pour ça au Brésil. Je crois qu’ils sont amis et il suffit de voir le bonheur de Neymar quand Messi a marqué son premier but avec le PSG. Je crois que, quand on perd un match, c’est normal de parler ensuite avec ses amis. Je connais Neymar, je lui parle, je sais qu’il a beaucoup souffert de cette défaite et qu’il a beaucoup pleuré. Mais sur la photo dont tout le monde parle, on le voit rigoler. Les gens se disent qu’il se fichait de perdre donc, parce qu’il gagne beaucoup d’argent. Il n’est pas comme ça, et il ne faut pas juger les gens sur une photo, même si moi, je n’aurais pas fait la même chose et je serais rentré aux vestiaires », a confié le milieu de terrain brésilien, qui tient tout de même à rappeler que Neymar était très attristé par ce revers en finale de la Copa America.