PSG : Neymar imite Mbappé, casse tête XXL à Paris

PSG : Neymar imite Mbappé, casse tête XXL à Paris

Photo Icon Sport

Qualifié pour les Jeux de Tokyo, le Brésil prévient tout le monde, et donc le PSG, qu’il veut Neymar dans son groupe pour cet été. Paris a déjà le même souci avec Kylian Mbappé.

Avant la qualification du Brésil pour les Jeux Olympiques, la question ne se posait pas officiellement, même si personne n’était dupe. Mais cette semaine, la Seleçao U23 a validé son billet pour le Japon et les JO de Tokyo. Cela a été difficile puisqu’il a fallu une dernière victoire sur l’Argentine, déjà qualifiée, pour éviter de se faire doubler par l’Uruguay. Mais l’essentiel est là et le Brésil rêve de défendre son titre remporté aux JO de Rio de Janeiro en 2016. Ce fut pour le moment le passage le plus réussi de Neymar avec son pays, lui qui a raté les Coupes du monde 2014 et 2018, et n’a jamais réussi à porter le Brésil au titre en Amérique du Sud, la seule victoire récente étant celle de l’été dernier, où il était absent sur blessure. Autant dire que Neymar, dont l’image au pays du football-roi n’est plus aussi resplendissante qu’à une époque, a envie de redorer son blason. Pour le moment, le numéro 10 du PSG est resté muet sur ce sujet qui sera forcément sensible, car le Paris SG n’a aucune obligation des instances de libérer ses joueurs pour cette période calée en pleine reprise du championnat de France. Et cela même si Kylian Mbappé a lui aussi le désir de participer aux JO à Tokyo.

Mais au Brésil, il ne fait aucun doute que Neymar sera du voyage. Selon le média Terra, André Jardine a couché en premier le nom de Neymar parmi les trois joueurs de plus de 23 ans qu’il peut emporter pour renforcer sa sélection olympique. Le sélectionneur de la catégorie a ainsi demandé à la toute puissante CBF de faire le forcing pour avoir Neymar à sa disposition, et cela veut dire négocier avec le PSG. En théorie, Nasser Al-Khelaïfi n’a rien à craindre à ce sujet, le président parisien pouvant faire ce qu’il veut. Mais en réalité, entre les discussions sur son avenir, son éventuel transfert et le désir de plus en plus partagé du FC Barcelone de le faire revenir, tout est ouvert, et l’autorisation d’aller aux JO peut très bien être un levier en faveur du PSG pour les négociations.