PSG : Neymar et Messi blasés par Mbappé, c'est logique

PSG : Neymar et Messi blasés par Mbappé, c'est logique

Icon Sport

Kylian Mbappé est dans l’œil du cyclone au PSG, où ses relations avec Lionel Messi et Neymar ne sont pas au beau fixe. 

L’épisode du « penaltygate » a marqué une véritable fracture entre Kylian Mbappé et les autres stars du Paris Saint-Germain. Pour ne rien arranger, l’international français a étalé ses états d’âme au sujet de son rôle et de son positionnement au PSG après la victoire de l’Equipe de France contre l’Autriche. « On me demande d'autres choses ici par rapport à mon club. J'ai beaucoup plus de liberté ici. A Paris c’est différent, on me demande de faire le pivot » s’était plaint Kylian Mbappé. Des propos qui ont logiquement agacé ses coéquipiers d’attaque dans la capitale, à savoir Neymar et Lionel Messi. Ce qui est totalement logique selon Emmanuel Petit, lequel a confié sur RMC que Kylian Mbappé commençait doucement mais surement à devenir insupportable et qu’il serait mieux qu’il réfléchisse avant de se risquer à ce genre de sortie médiatique explosive dans le futur.

Neymar et Messi ont raisons d'être agacés par Mbappé

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Leo Messi (@leomessi)

« Ça concerne toujours le même joueur. A un moment donné, il faut qu'il arrête. Ça lui arrive quand même deux secondes quand il parle, car il est intelligent, de se rendre compte des conséquences de ses propos ? Il y a un effet boomerang. Dis-le en privé à ton entraîneur. On parle du coeur même de l'équipe et tu le mets sur la place publique. Moi, je suis à la place de Messi et compagnie, je commence à en avoir ras-le-bol à chaque fois qu'il prend la parole lui. La prochaine étape, on va lui demander l'équipe qu'il veut avoir. C'est la prochaine étape » a lancé Emmanuel Petit, de plus en plus agacé par les sorties médiatiques à répétition de Kylian Mbappé, de moins en moins sympathique pour les observateurs du ballon rond, pour les supporters du PSG et pour ceux de l’Equipe de France. Une mauvaise tendance que l’international tricolore va rapidement devoir inverser avec son club et sa sélection.