PSG : Neymar et Mbappé, Tuchel tape du poing sur la table

PSG : Neymar et Mbappé, Tuchel tape du poing sur la table

Photo Icon Sport

L'entraîneur du Paris Saint-Germain a fait clairement savoir qu'il n'avait pas apprécié l'attitude de Mbappé et qu'il n'était pas non plus favorable à la fête d'anniversaire de Neymar.

Thomas Tuchel n’est pas du genre à avaler des couleuvres et c’est peu dire que l’entraîneur allemand était assez agacé après la large victoire du PSG contre Montpellier (5-0). Et si Tuchel était remonté, c’était contre Kylian Mbappé, dont le remplacement par Mauro Icardi a donné lieu à une tragi-comédie, et contre Neymar, qui organisera dimanche soir son anniversaire malgré les événements des saisons précédentes. Pour le technicien du Paris Saint-Germain, qui selon Olivier Tallaron s’est entretenu directement avec Leonardo sur ces épineux sujets, tout cela n’est pas une affaire d’état, mais quand même…

Et Thomas Tuchel de dire ce qu’il pensait du comportement de Kylian Mbappé, avant de passer au cas Neymar. « Je suis l'entraîneur, quelqu'un doit décider qui sort et qui rentre et c'est moi. Il est très intelligent et sait ce qu'il fait. Il n'aime pas sortir mais aucun joueur n'aime sortir (...) Ce qu’il a fait n’est pas bien car ça ouvre une discussion et des sujets qui sont une distraction de notre état d'esprit, parce que cette équipe-là montre tous ensemble, avec Kylian, un état d'esprit très professionnel et très concentré. Ce sujet-là donne toujours un peu l'impression que ce n'est pas le cas et c'est dommage. Je ne suis pas en colère, je suis triste de cette chose-là car ce n'est pas nécessaire. Une sanction ? Je dois dormir un peu et réfléchir. Après, je prendrai une décision demain. C'est comme d'habitude, on parlera demain, on a entraînement à 11h donc on parlera à 10h avec tout le groupe de ce match-là. Je déciderai si je parle de cette chose-là, si je parlerai de façon individuelle ou si je n'en parle pas. Cela dépend si je dors bien ou pas, a prévenu le coach du PSG, qui a clairement fait comprendre qu’il n’irait pas au Yoyo dimanche soir pour fêter l’anniversaire de Neymar. Faire cela dimanche, deux jours avant un match, ce n’est pas une bonne chose. Mais je ne suis ni son père, ni son manager, ni son agent mais juste son entraîneur. »