PSG : Neymar en roi de l’embrouille, il dégonfle la polémique

PSG : Neymar en roi de l’embrouille, il dégonfle la polémique

Icon Sport

Mauvais perdant le Neymar ? Pour son premier match de Ligue des Champions, le PSG a été bousculé comme rarement par un club de tête de série numéro 4 en phase de poule.

Le match nul 1-1 a sanctionné à la fois le match très moyen des Parisiens, mais aussi la très belle prestation de Bruges. Le champion de Belgique a tenu tête aux stars du PSG, avec une agressivité de tous les instants, mais aussi une bonne utilisation du ballon. Résultat, un Neymar hors de forme n’a clairement pas pu peser sur la rencontre. Quand il partait dans les rushs dont il a le secret, l’accélération n’était plus vraiment là, et il s’est souvent fait contrer, ou a pu bénéficier d’un coup-franc au mieux. 

Un manque de réussite qui l’a agacé puisqu’en fin de match, sur un ballon qu’il perdait devant Stanley Nsoki, le Brésilien a été sans pitié avec son ancien coéquipier. D’un coup d’épaule quand le ballon n’était pas à distance de jeu, le numéro 10 du Paris SG a montré son agacement, évitant de peu le carton jaune, et peinant à s’excuser pour son geste. De son côté, le défenseur de Bruges a été clairement étonné par ce coup bas. Une embrouille qui a pu surprendre entre deux joueurs qui se connaissent forcément, mais Nsoki a tenu à relativiser cette passe d'armes. Pour le défenseur formé au PSG, ce qui se passe sur le terrain dans le chaud de l’action n’a pas plus d’importance que cela. 

Nsoki n’a pas apprécié la faute de Neymar

« Dans le foot il y a toujours de l’émotion. Dans le feu de l’action, une faute que je n’avais pas trop apprécié. Mais ça reste sur le rectangle vert et à la fin c’était oublié. Marquer mon territoire ? Non, il me reprochait peut-être d’être tombé par terre mais je ne pense pas être tombé tout seul et je lui faisais savoir. Il n’y avait rien de particulier », a livré le joueur passé deux ans par Nice avant d’atterrir à Bruges. Son transfert pour 6,5 millions d’euros en a fait de lui une des recrues phares du club belge, qui ne doit pas regretter son investissement pour le moment.