PSG : Neymar au coeur d'une invraisemblable polémique

PSG : Neymar au coeur d'une invraisemblable polémique

Photo Icon Sport

Le nom de Neymar a été mêlé à de nombreuses histoires. Mais la dernière en date est relativement piquante, puisque la politique s'empare d'un carton jaune pris par le joueur du PSG.

En donnant un carton jaune à Neymar à la 38e minutes du match PSG-Montpellier le 1er février dernier, Jérôme Brisard, arbitre de cette rencontre, ne se doutait pas que quatre semaines plus on parlerait de lui…au Brésil. Ce samedi-là, l’official avait mis un avertissement à l’attaquant du Paris Saint-Germain suite à un grigri de ce dernier sur un joueur du MHSC, lequel avait mal réagi. Ce geste avait sidéré Neymar…et le Brésil. En effet, le Parti de la Cause Ouvrière (PCO), classé à l’extrême gauche de l’échiquier politique brésilien pays dirigé par l’extrême droite, a fait de l’attaquant de la Seleçao et du PSG la victime de l’impérialisme suite à cet avertissement pris contre Montpellier en Ligue 1.

Dans les colonnes du très puissant quotidien UOL Esporte, Henrique Areas, un politologue de 34 ans, est monté au créneau sur ce sujet et crie au scandale qui vise Neymar et encore plus le Brésil. « Tout ce qui se passe dans la société a à voir avec la politique et donc avec la lutte des classes. Et avec le football ce n’est pas différent. Il y a des pressions du capitalisme européen qui font que l’on ne veut pas permettre au Brésil d’avoir le meilleur footballeur du monde. Neymar est l’une des pièces de ce processus », explique Henrique Areas. Il y a quelques mois, ce même parti s’en était pris à la VAR accusée d’être « un instrument de contrôlée du football par l’impérialisme afin que les résultats des matchs répondant aux intérêts économiques. » Et pan sur la tête de la VAR et des arbitres !