PSG : Navas plutôt que Donnarumma, Pochettino n’a pas le choix

PSG : Navas plutôt que Donnarumma, Pochettino n’a pas le choix

Icon Sport

Après avoir fait ses grands débuts en L1 dans la cage du Paris Saint-Germain face à Clermont ce week-end, Gianluigi Donnarumma va-t-il en faire de même en Ligue des Champions à Bruges mercredi prochain ? Pas si sûr...

Ces dernières années, le club de la capitale française avait réussi à régler son problème avec les gardiens de but. Puisqu’en recrutant Keylor Navas au Real Madrid pour 15 millions d’euros en 2019, Leonardo avait mis tout le monde d’accord à ce poste si spécial. Mais lors du dernier mercato estival, le directeur sportif n’a pas pu s’empêcher de faire bouger les choses en sautant sur l’opportunité de recruter Gianluigi Donnarumma. Arrivé libre en provenance du Milan AC, le champion d’Europe en titre est venu au PSG pour jouer un rôle central dans l’une des meilleures équipes du monde. Sauf que Navas est toujours là, et Mauricio Pochettino n’a pas vraiment envie de perdre son international costaricien, l’un des cadres de son vestiaire. Par conséquent, l’entraîneur argentin va devoir donner à manger à ses deux portiers cette saison, pour ne pas créer une énorme embrouille. Si jusqu’à maintenant, les choix ont été naturels, sachant que Navas a profité de l’arrivée retardée de Donnarumma pour débuter la saison et que l’Italien a joué contre Clermont après le retour tardif du Costaricien de sélection, un premier choix fort devra être fait mercredi prochain lors de la reprise de la Ligue des Champions.

« Pochettino ne va pas se tirer une balle dans le pied tout de suite… »

Pour cette première journée face à Bruges, Pochettino devrait redonner sa confiance à Navas, selon Laure Boulleau. « Je pense que c'est Navas qui va jouer contre Bruges. J’ai l’impression que ça va quand même être compliqué pour Pochettino d'enlever Navas de manière assez injuste. Et même vis-à-vis du vestiaire... Donnarumma vient d'arriver. Mais c'est sûr qu'avec le temps, ça peut devenir problématique. Mais sur ce premier match de Ligue des Champions, je n'imagine pas Navas ne pas débuter. Sinon, il le perd. Je pense que ça pourrait tendre le vestiaire. On sait que les Sud-Américains sont quand même très soudés donc Pochettino ne va pas se tirer une balle dans le pied tout de suite… », a lancé, sur le plateau du CFC, la consultante de Canal+, qui sait qu’à terme, Donnarumma récupérera la place de titulaire dans le but parisien.