PSG : Nasser Al-Khelaïfi, le coup de sang à 150 ME !

PSG : Nasser Al-Khelaïfi, le coup de sang à 150 ME !

Photo Icon Sport

Déjà très occupé par le PSG et la guerre des droits TV dans le football français, Nasser Al-Khelaïfi est sur le point de lâcher 150 ME dans sa lutte avec l’Arabie Saoudite.

A l’heure où le monde du football n’est pas vraiment tourné vers les investissements massifs, une incroyable bataille entre pays se déroule sur fond de géo-politique et de placement sur l’échiquier international. Avec des rebondissements dignes de la série Dallas. Tout a commencé en 2019 quand l’Arabie Saoudite, qui s’est attaquée au Qatar par le biais d’un blocus économique qui a fini de mettre à la mal les relations entre les deux pays, a décidé de s’ouvrir à l’international par le biais du sport. C’est bien connu, le sport permet de s’offrir une belle vitrine au niveau diplomatique et l’Arabie Saoudite, longtemps à la traine dans le domaine, s’y est mise avec l’organisation des Supercoupes d’Espagne et d’Italie, qui ont fait couler beaucoup d’encre, mais ont aussi permis à l’Arabie Saoudite d’entrer dans le monde du football. Et le prochain pas est copieux, puisque le fonds souverain saoudien MBS va racheter 80 % des parts de Newcastle dans les prochains jours.

Cela pourrait donner lieu à un gros combat de nouveaux riches avec Manchester City, propriété d’un groupe d’Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis. Et le Qatar dans tout ça ? Ces derniers mois, il a toujours été question d’un rachat de Leeds, pour en faire un club du haut du pavé de Premier League. Et bien selon Republic World, le fait de voir l’Arabie Saoudite être sur le point de racheter Newcastle, a totalement fait accélérer le rachat de Leeds par QSI, le propriétaire du PSG. Résultat, Nasser Al-Khelaïfi a mis un sacré coup de boost à cette opération, décidant de la finaliser pour 150 ME, après avoir tourné autour d’Andrea Radrizzani, le propriétaire actuelle de LUFC, pendant plusieurs mois. L’affaire serait même ficelée, mais entre l’actualité mondiale avec la lutte contre le Covid-19, et les ambitions sportives de montée en Premier League de l’équipe de Marcelo Bielsa, aucune annonce n’a été faite. Mais en tout cas, le Qatar, via Leeds, entend bien concurrencer son voisin et rival du Golfe la saison prochaine, et Nasser Al-Khelaïfi prévoit de superviser tout cela de très près et personnellement. Reste également à savoir ce que cela pourra changer sur le long terme pour le PSG, que ce soit au niveau de la gestion au quotidien, ou d’une éventuelle participation commune de Leeds et du PSG en Ligue des Champions, ce qui est rendu impossible par le règlement UEFA sur les propriétaires communs entre deux clubs participants.