PSG-Nantes : Dix joueurs accusés de faute professionnelle !

PSG-Nantes : Dix joueurs accusés de faute professionnelle !

Icon Sport

Dimanche soir, le PSG a livré une prestation extrêmement décevante contre le FC Nantes au Parc des Princes (1-2).

Les joueurs du PSG, plutôt corrects en première mi-temps, ont sombré après le repos et se sont logiquement inclinés face à de valeureux Nantais. Individuellement, aucun joueur n’a été au niveau requis pour disputer un match de Ligue 1, de Kylian Mbappé à Marco Verratti en passant par Marquinhos et Presnel Kimpembe, très fébriles en défense. Dans son édition du jour, L’Equipe tire à boulets rouges sur les joueurs du PSG. Le quotidien national épargne toutefois Keylor Navas, incroyable face à Barcelone mercredi soir (1-1) et qui a de nouveau réalisé quelques arrêts décisifs face à Nantes. Le Costaricien ne pouvait toutefois rien faire sur les buts inscrits par Kolo-Muani et Simon en deuxième mi-temps.

Keylor Navas seul joueur du PSG épargné

« Le PSG se remet sous pression et voit ses chances de titre s’amenuiser encore. Parce qu’au-delà du bilan comptable et des statistiques, c’est la prestation qui inquiète. Cette sortie n’est pas loin d’être à ranger dans la catégorie des fautes professionnelles tant le jeu proposé a été indigne du club, de ses ambitions et des joueurs qui le composent. À l’exception de Navas, tous les autres joueurs sont passés à côté dans des proportions plus ou moins larges. Depuis que Pochettino a remplacé Tuchel début janvier, son bilan en Championnat apparaît médiocre, avec déjà 3 défaites (en 12 matches) mais surtout un manque de régularité dans les performances trop criant et des prestations collectives inquiétantes. C’est à se demander si le match aller au Camp Nou n’est pas une exception » souligne le journal, pour qui tous les joueurs à l’exception de Keylor Navas ont véritablement frôlé la faute professionnelle contre Nantes. Reste maintenant à voir si cette deuxième mi-temps cataclysmique est à mettre sur le compte des home-jacking dont Marquinhos et Angel Di Maria ont été victimes dans la soirée de dimanche, ce qui serait compréhensible.