PSG : Messi salement viré, il n'oubliera jamais !

PSG : Messi salement viré, il n'oubliera jamais !

Le président du FC Barcelone insiste lourdement pour séduire Lionel Messi. Concentré sur sa saison avec le Paris SG, l'Argentin bouillonne intérieurement. 

Le FC Barcelone surprend beaucoup cet été, que ce soit en Espagne ou en Europe. Un an après avoir annoncé qu’il était totalement ruiné, criblé de dettes et incapable de maintenir le salaire de ses stars, le club catalan a investi comme rarement sur le marché des transferts. Et ce n’est probablement pas fini, puisque le Barça rêve de s’offrir Bernardo Silva en touche finale du mercato. Joan Laporta enchaine les paris pour relancer son club coûte que coûte, même si cela signifie également de vendre de nombreux bastions avec l’objectif de faire rentrer rapidement de l’argent frais. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Leo Messi (@leomessi)

Mais outre ce mercato ambitieux, le président barcelonais ne lâche pas l’affaire dans le dossier Lionel Messi. Même si, comme Xavi, il se plait à rappeler qu’il n’oserait jamais courtiser officiellement un joueur sous contrat avec le Paris SG, il ne se prive pas pour draguer l’Argentin, expliquant que son cas avait été mal géré, que les adieux ne pouvaient pas se passer de cette façon, et qu’il rêvait de le faire revenir à la fin de la saison, quand il n’aura plus de contrat avec le PSG. Encore une fois lors de la présentation de Jules Koundé, une couche a été remise. «  Si vous me le permettez, je ne vais pas faire de commentaires car Leo est un joueur du PSG. Ce que Leo signifie pour nous est clair, mais ce n'est pas le moment de parler. Ils m'ont posé des questions là-dessus aux États-Unis, y compris à la télévision latino-américaine, et nous étions dans une position détendue. Nous verrons. Nous avons une dette morale avec Leo », avait tout de même fait savoir Joan Laporta, bien bavard pour quelqu’un qui n’a pas de commentaires à faire. 

Lionel Messi a de la mémoire

Néanmoins, le sujet revient sur le devant de la scène dès qu’un micro est tendu au président blaugrana, celui-là même qui avait refusé d’étudier la prolongation du septuple Ballon d’Or l’été précédent. Et en Espagne comme dans le clan Lionel Messi, cette insistance commence à avoir du mal à passer, et est jugée déplacée. Editorialiste dans le quotidien espagnol AS, Gemma Herrero a tenu à rappeler que d’autres versions que celle de Joan Laporta existaient, et qu’elles étaient bien différentes. 

Pour Lionel Messi, la blessure est encore vive et loin d’être oubliée. « Le joueur le plus important de l’histoire du Barça a été viré de sale manière, et pour l’instant, il ne peut pas voir Laporta en peinture. Car Messi n’oublie pas que c’est Laporta qui lui a fait croire que sa prolongation était en bonne voie, avant de lui dire que tout était fini du jour au lendemain. Cette blessure ne se referme pas en quelques phrases », a prévenu la journaliste de AS, pour qui Laporta parade un peu trop après ce mercato du début de saison. Et le sentiment est le même à Barcelone, où on estime que le président blaugrana ferait mieux de se montrer un peu plus modeste et ne pas fanfaronner en annonçant le retour de Lionel Messi à tout le monde, alors qu’il y a une saison à disputer, et que l’Argentin du PSG n’a pas laissé le moindre espoir en ce sens jusqu’à présent.