PSG : Messi rattrapé par la polémique à la mode

PSG : Messi rattrapé par la polémique à la mode

Auteur d’un excellent début de saison avec le Paris Saint-Germain, Lionel Messi se voit impliqué dans une polémique. Une association altermondialiste dénonce les nombreux déplacements de son jet privé ces derniers mois. Des dizaines de vols qui auraient causé d’énormes émissions de CO2.

Dans la préparation du match de Ligue 1 à Nantes ce samedi soir, et du choc face à la Juventus Turin mardi en Ligue des Champions, Lionel Messi se serait bien passé de cette polémique. L’attaquant du Paris Saint-Germain est pointé du doigt par l’Attac (association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) en raison de l’utilisation de son jet privé. Car entre début juin et fin août, son Gulfstream V aurait effectué un total de 52 vols.

C’est en tout cas l’estimation du compte Twitter @laviondebernard, qui note les déplacements des avions privés des personnalités publiques. Difficile de dire si le nombre annoncé est exacte puisque de son côté, le site FlightAware compte plus de 60 vols pour le jet de Lionel Messi, qui aurait notamment atterri à Barcelone, Valence, São Paulo, Tenerife, Rosario, Miami ou encore à Caracas pendant l’été. Tous ces vols auraient provoqué les émissions de 1500 tonnes de CO2, ce qui correspond à l’empreinte carbone d’un Français moyen en 150 ans !

Messi n’a pas fait tous ces déplacements

Du coup, le septuple Ballon d’Or est ciblé par l’Attac qui le décrit comme l’un de ces « ultra-riches » qui « détruisent la planète ». Pour sa défense, Lionel Messi n'est pas forcément l’auteur de tous les déplacements comptés. L’Argentin a plusieurs fois prêté ou loué son jet qui faisait par exemple le parcours entre Figari et Valence mercredi, alors que le joueur était à Toulouse avec ses coéquipiers. Il n’empêche que la Pulga devra faire face aux critiques sur l’un des sujets sensibles du moment.