PSG : Messi fait une première victime dans l’effectif

PSG : Messi fait une première victime dans l’effectif

Icon Sport

Avec la probable arrivée de Lionel Messi, la concurrence va devenir encore plus rude dans le secteur offensif du Paris Saint-Germain. Cette incroyable signature pourrait pousser au moins un joueur vers la sortie, à savoir son compatriote argentin Mauro Icardi.

Malgré les rumeurs de départ à son sujet, Mauro Icardi s’est toujours montré catégorique. L’attaquant du Paris Saint-Germain n’a jamais ouvert la porte à un départ dans ses déclarations. Pas même dans ses périodes les plus difficiles. C’était du moins son état d’esprit avant que l’on apprenne la probable arrivée de Lionel Messi. Certes, les deux Argentins n’évoluent pas au même poste. Mais nul doute qu’un trio composé de Neymar, Kylian Mbappé et de l’ancien Barcelonais, sans compter l’ailier Angel Di Maria, ne laisserait que des miettes à Mauro Icardi dans la saison.

Mourinho pense toujours à Icardi

De plus, certains bruits persistants laissent penser que Lionel Messi n’apprécie pas particulièrement Mauro Icardi… Sa femme et agent Wanda Nara pourrait donc lui chercher une porte de sortie en urgence, notamment en Italie où la Roma s’intéresse toujours à son profil. En effet, le média Calciomercato affirme que l’entraîneur José Mourinho considère le Parisien comme le potentiel successeur du Bosnien Edin Dzeko, convoité par l’Inter Milan qui s’apprête à transférer Romelu Lukaku à Chelsea.

Si ce jeu de chaises musicales atteint la capitale française, pas sûr que le Paris Saint-Germain retienne son avant-centre. Au contraire, l’ancien joueur de l’Inter Milan fait clairement partie des joueurs à sacrifier, le directeur sportif Leonardo ayant reçu l’ordre de dégraisser l’effectif. Il n’empêche que Mauro Icardi ne sera pas bradé. Le vice-champion de France n’est évidemment pas dans le rouge sur le plan financier. Mais la direction francilienne tiendra à récupérer une bonne partie des 50 millions d’euros investis lors de son transfert définitif en mai 2020.