PSG : Messi absent, c’est plus grave qu’on ne le croit

PSG : Messi absent, c’est plus grave qu’on ne le croit

Icon Sport

Touché à un genou contre l’Olympique Lyonnais (2-1) dimanche dernier, Lionel Messi a dû déclarer forfait pour les deux rencontres suivantes. Rien de grave pour le Paris Saint-Germain en apparence. Mais l’indisponibilité de l’Argentin retarde la progression de l’équipe parisienne.

Dans son point médical réalisé vendredi, le Paris Saint-Germain a confirmé le forfait de Lionel Messi pour le match de Ligue 1 face à Montpellier ce samedi soir. Le club de la capitale indique qu’un « nouveau point sera fait dimanche selon l’évolution » de la blessure de son attaquant touché à un genou contre l’Olympique Lyonnais dimanche dernier. Rien de grave jusqu’ici pour le Paris Saint-Germain qui n’a pas eu besoin de l’Argentin pour aller battre Metz (2-1) mercredi. Et qui devrait être en mesure de dominer les Héraultais au Parc des Princes.

Le trio offensif perd du temps

Mais pour Dominique Sévérac, ces absences déjà répétées pourraient coûter plus cher que prévu, Lionel Messi étant dans l’incapacité de travailler son trio avec Neymar et Kylian Mbappé. « L’absence de Messi est insignifiante ? Il y a rarement des choses insignifiantes qui touchent Messi. Ce qu’il se joue en ce moment, c’est l’arrivée d’un des plus grands joueurs de l’histoire à intégrer dans une attaque où il y avait déjà Neymar, Di Maria et Mbappé, a rappelé le chroniqueur de la chaîne L’Equipe. Ça, on ne l’a vu que deux fois : contre Bruges et contre Lyon. »

« A quoi sert un début de saison ? Ça sert à peaufiner des automatismes. Ce n’est pas un joueur lambda que l’on intègre, on intègre Messi. Tout change ! Et donc il faut que ça se fasse maintenant parce qu‘on recule d’autant plus l’échéance de l’intégration, de l’automatisme de cette attaque dont on a envie de savoir comment elle va évoluer, se créer et se construire ! Donc oui, le fait qu’il rate son cinquième match avec le PSG est important », a souligné le journaliste, conscient que le talent individuel des trois stars ne suffira pas toujours.