PSG : Mbappé et Neymar s’opposent au racisme, Marine Le Pen affolée

PSG : Mbappé et Neymar s’opposent au racisme, Marine Le Pen affolée

Photo Icon Sport

Les évènements de mardi soir ont la capacité de faire réellement changer les choses en ce qui concerne le racisme dans le football.

Les joueurs ont pour la première fois décidé que le jeu devait s’arrêter complètement après les paroles racistes du quatrième arbitre pendant le match PSG-Basaksehir, et l’UEFA a été obligée de constater qu’elle ne pouvait pas tout maitriser, elle qui ferme si souvent les yeux - et les oreilles - lorsque des insultes racistes tombent des tribunes. Mercredi, au moment de reprendre ce match dans un climat beaucoup plus serein, les joueurs des deux équipes avaient fait leur travail, en pointant du doigt le problème, et en expliquant qu’il fallait désormais ne plus laisser passer le moindre écart à ce niveau. C’est un genou à terre autour du centre du terrain, que les acteurs ont tenu à reprendre le jeu, dans un parallèle évident avec ce qu’il se passe aux Etats-Unis et le mouvement « Black Lives Matter ». Voilà qui ne plait pas à Marine Le Pen, qui voit par cette attitude forcément très suivie des Neymar et Mbappé, des problèmes à venir dans la société française.

« Je vois une mouvance qui veut essayer d'importer en France la guerre raciale américaine. La racialisation des relations humaines me fait horreur. Il y a une volonté séparatiste de certains qui veulent séparer les blancs des noirs. Je trouve ça épouvantable. C'est un abandon total de nos valeurs républicaines. Chaque élément est monté en épingle pour être vu sous le prisme racial », a déploré, sur France Inter, la présidente du Rassemblement National, persuadée que la France va au-devant d’une guerre raciale similaire à celle qui secoue les Etats-Unis ces derniers temps.