PSG : Les pépites se barrent, Daniel Riolo applaudit

PSG : Les pépites se barrent, Daniel Riolo applaudit

Photo Icon Sport

Le début du mercato est plus délicat à gérer que prévu pour Leonardo, qui doit notamment faire face aux départs de Tanguy Kouassi et d’Adil Aouchiche.

Le directeur sportif du PSG a été particulièrement irrité par les négociations avec les deux jeunes formés au club, et qui ont pris la décision de signer leur premier contrat professionnel ailleurs. Désormais, c’est un Leonardo sans pitié qui va s’atteler à reconstruire l’effectif du PSG, totalement décimé dans l’optique de la saison prochaine avec les départs de Thiago Silva, Edinson Cavani, Thomas Meunier et donc de Tanguy Kouassi et d’Adil Aouchiche. Et sur l’antenne de RMC, Daniel Riolo a vivement encouragé le directeur sportif brésilien à se montrer intraitable et intransigeant durant le mercato…

« L’affectif a disparu du football. On est dans une loi du marché. Cela vaut pour le PSG comme les autres clubs. On l’a vu avec Timo Werner qui quitte Leipzig alors qu’il y a la Ligue des champions. Ce serait faire preuve de naïveté de croire qu’il y a de l’affectif. On le voit avec Cavani. Un échec de la politique sportive du PSG et de Leonardo ? Si ne pas retenir aujourd’hui un jeune c’est un échec… C’est bidon tout ça. Leonardo, il est venu pour mettre fin à la gestion “câlin”. C’est une gestion à la hache. Plus personne ne fait de cadeau à personne. Les joueurs ne font plus de cadeau au club, le PSG a fait beaucoup de cadeaux aux joueurs, et Leonardo ne veut plus en faire. Il va garder qui il a envie de garder. Et il va virer qui il a envie de virer. Parfois il se fera avoir. C’est la loi du business. Pas de problème. Mais c’est sans pitié » a prévenu Daniel Riolo, impatient de voir comment Leonardo va procéder durant ce mercato estival afin de défendre les intérêts du PSG et renforcer l’effectif de Thomas Tuchel.