PSG : Leonardo snobe Pochettino, c’est fini pour Draxler

PSG : Leonardo snobe Pochettino, c’est fini pour Draxler

Icon Sport

En fin de contrat dans trois mois, Julian Draxler a les faveurs de Mauricio Pochettino au Paris Saint-Germain.

Assez peu utilisé par Thomas Tuchel ces deux dernières années, Julian Draxler a retrouvé le sourire au PSG. Et pour cause, sans en faire un titulaire indiscutable, Mauricio Pochettino a régulièrement utilisé l’international allemand depuis sa prise de fonctions au mois de janvier. Titulaire lors du match retour contre Barcelone au Parc des Princes, l’Allemand était la surprise du chef argentin à l’occasion du choc entre le PSG et le Bayern Munich mercredi soir (2-3). Plutôt discret sur son côté gauche, Julian Draxler n’a pas spécialement marqué des points. Il conserve en revanche la confiance de Mauricio Pochettino. Malheureusement pour lui, Leonardo ne partage pas totalement l’avis favorable de l’entraîneur du PSG à son sujet selon le Der Spiegel.

Trop cher pour un remplaçant

Le média allemand croit savoir que le directeur sportif du Paris Saint-Germain a pris une décision définitive au sujet de l’avenir de Julian Draxler. A moins d’une improbable surprise et d’une fin de saison en boulet de canon, l’ex-milieu offensif de Schalke 04 et de Wolfsburg ne se verra pas proposer de prolongation de contrat. Le talent intrinsèque de Julian Draxler n’est évidemment pas remis en cause, mais ses émoluments sont jugés comme trop importants par la direction du Paris Saint-Germain pour un joueur de complément, qui ne peut tout simplement pas prétendre à une place de titulaire lorsque Marco Verratti, Neymar, Kylian Mbappé et Angel Di Maria sont à la disposition de Mauricio Pochettino. Il sera désormais intéressant de savoir où Julian Draxler parviendra à rebondir dans les semaines à venir et surtout… à quelles conditions salariales. Ces derniers mois, le Hertha Berlin ou encore le FC Séville et Arsenal ont manifesté leur intérêt à plusieurs reprises pour celui qui était attentivement surveillé par Joachim Löw mercredi à l’occasion du déplacement de Paris à Munich.