PSG : Leonardo attentif aux malheurs de Griezmann

PSG : Leonardo attentif aux malheurs de Griezmann

Icon Sport

Non retenu par un FC Barcelone en grande difficulté sur le plan économique, Antoine Griezmann ne serait plus totalement fermé à l’hypothèse d’un départ cet été. Plusieurs formations européennes seraient prêtes à accueillir le Français notamment annoncé dans le viseur du Paris Saint-Germain.

La situation ne s’arrange toujours pas pour le FC Barcelone. En raison de sa masse salariale qui dépasse largement les limites imposées par la Liga, le club catalan ne peut valider la prolongation de Lionel Messi pourtant actée en interne. Mais ce n’est pas tout. Le Barça n’est pas non plus en mesure d’enregistrer ses recrues Eric Garcia, Sergio Agüero et Memphis Depay.

Dans ces conditions, les dirigeants n’ont pas vraiment le choix, des joueurs devront être sacrifiés et poussés vers la sortie. Les noms du milieu de terrain Miralem Pjanic et du défenseur central Samuel Umtiti reviennent régulièrement, la direction étant prête à résilier leurs contrats respectifs. Mais parmi les autres éléments jugés non indispensables, Antoine Griezmann apparaît en haut de la liste. Il faut dire que l’attaquant français n’a jamais mis tout le monde d’accord depuis son arrivée au Barça. De son côté, l’ancien joueur de l’Atlético Madrid souhaite rester à Barcelone.

Griezmann ne ferme plus la porte

Mais d’après le média catalan Sport, Antoine Griezmann ne serait plus totalement opposé à l’idée d’un départ, à condition de conserver le même statut ainsi qu’un salaire identique dans son prochain club. Reste à savoir quelle équipe serait susceptible de le relancer. En Angleterre, Chelsea et les clubs de Manchester, United et City, s’intéresseraient à son profil. Tout comme l’Atlético Madrid qui rêverait secrètement de son retour. Enfin, nos confrères parlent du Paris Saint-Germain et révèle que le vice-champion de France suit la situation de l'international tricolore, plus que jamais en position inconfortable depuis les accusations de racisme suite à la vidéo avec Ousmane Dembélé.