PSG : Le Qatar piégé, le rêve de Mbappé se réalise

PSG : Le Qatar piégé, le rêve de Mbappé se réalise

Photo Icon Sport

La crise sanitaire et financière actuelle va avoir des conséquences sur les négociations entre le PSG et Kylian Mbappé. Le Français va avoir un énorme atout dans sa manche.

Voilà plus d’un mois que les plus grands clubs européens n’ont pas joué le moindre match de football, une situation inédite depuis la deuxième guerre mondiale. Dans les bureaux des clubs, la pandémie de Covid-19 est également en train de faire éclater toutes les certitudes. C’est le cas au PSG avec le dossier Kylian Mbappé. Nasser Al-Khelaïfi ne cache pas son désir de prolonger le contrat de son champion du monde, histoire de protéger son joyau des tentations. Jusqu’à présent, le Parisien a refusé toutes les discussions, assurant qu’il n’aborderait ce sujet qu’à la fin de la saison, histoire de voir si le PSG pouvait se mettre à la hauteur de ses ambitions. Avec la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions et le visage affiché par le Paris SG avant l’interruption des matchs, les dirigeants parisiens pouvaient se montrer confiants. Ils avaient même bombé le torse en refusant à Kylian Mbappé le droit de participer aux Jeux Olympiques après l’Euro 2020. Mais tout a été décalé d’un an, et cela change absolument tout, annonce France Football.

Ce mardi, l’hebdomadaire spécialisé révèle ainsi que, étant donnée l’incertitude générale chez les clubs de football, une prolongation sera difficilement mise sur le tapis dans les mois à venir. Les discussions pourraient donc avoir lieu au début 2021, quand le football devrait avoir repris un rythme régulier, à défaut d’être classique. L’ancien monégasque ne serait plus qu’à une grosse année de la fin de son contrat, et se retrouverait littéralement en position de force. Pour signer un nouveau contrat avec le PSG, il ne fera aucun doute selon FF qu’il demandera la garantie de pouvoir disputer les Jeux Olympiques, et que le Qatar a de grandes chances de céder. Car en cas de négociations coincées, Mbappé se trouverait alors à quasiment un an de la fin de son contrat, et d’un départ libre totalement inenvisageable pour le PSG.