PSG : Le Barça croit en lui pour taper Paris, et ce n’est pas Messi

PSG : Le Barça croit en lui pour taper Paris, et ce n’est pas Messi

Photo Icon Sport

Après un début de saison difficile, le FC Barcelone ne part pas favori dans son huitième de finale de la Ligue des Champions face au Paris Saint-Germain. Mais l’entraîneur blaugrana Ronald Koeman croit à la qualification, surtout si le jeune Ansu Fati revient à temps en février.

Quatre ans après la remontada au Camp Nou, le Paris Saint-Germain tient l’occasion idéale de prendre sa revanche. Les Parisiens retrouveront en effet le FC Barcelone en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Et cette fois, les positions sont inversées. C’est bien le champion de France qui semble le mieux armé pour remporter cette confrontation. Le club de la capitale, certes secoué en Ligue 1, a bien terminé sa phase de groupes. Pendant que le Barça s’enfonçait peu à peu dans une crise apparue depuis plusieurs mois. La situation est si inquiétante que Ronald Koeman en vient à prier pour le retour d’un jeune de 18 ans…

On parle bien d’Ansu Fati (4 buts et 1 passe décisive en Liga), dont la grave blessure au genou gauche en novembre l’annonçait absent pour quatre mois. Mais son coach, souvent privé des coups d’éclat d’un Lionel Messi moins décisif, croit en son retour avec près d’un mois d’avance. « Il travaille pour guérir, tout dépend de l'évolution de sa blessure, a indiqué le technicien. A son âge, mieux vaut ne pas prendre de risques. J'espère qu'il sera là au moment de ces deux matchs contre le PSG mais il ne faut pas prendre de risques avec lui, et encore moins compte tenu de son âge. On ne doit pas trop en prendre. Avec ce type de blessures, il est difficile de savoir quand on peut revenir. On ne prendra pas de risques. » Le Barça suivra donc sa guérison avec attention.